RMC Sport

Premier League: le discours homophobe d'un consultant beIN Sports au Moyen-Orient en plein direct

Consultant pour beIN Sports au Moyen-Orient, l'ancien international égyptien, Mohamed Aboutrika, s'est livré en direct à un long discours homophobe, et a appelé les joueurs musulmans de Premier League à boycotter les campagnes pro-LGBTQ+.

"Une sexualité contre-nature", "une idéologie dangereuse", un besoin "d'éduquer les enfants" et de "se dresser contre ce phénomène"... A un an du début de la Coupe du monde au Qatar, la chaîne beIN Sports - basée à Doha - vient de s'offrir une bien mauvaise publicité, à travers le discours d'un de ses consultants, l'ancien milieu offensif égyptien Mohamed Aboutrika.

Intervenant régulier sur les antennes de la chaîne au Moyen-Orient, le double vainqueur de la CAN (2006, 2008) s'est livré en direct à un long monologue homophobe au moment d'évoquer la campagne "Rainbow Laces" (les lacets arc-en-ciel), qui veut promouvoir les droits des LGBTQ+ sur les pelouses de Premier League.

beIN a pris ses distances avec son consultant

Pendant plusieurs minutes, et sans être contredit une seule fois par ses compères en plateau, Aboutrika a ainsi pointé une sexualité "incompatible" avec l'Islam, et invité les joueurs musulmans évoluant dans le championnat anglais à boycotter les initiatives pro-homosexuels.

Alors que la séquence fait le tour des réseaux sociaux, beIN Sports a commencé ce mardi à prendre ses distances avec son consultant. "En tant que groupe de médias mondial, nous représentons, défendons et soutenons des personnes, des causes et des intérêts de toutes origines, des langues et des héritages culturels dans 43 pays extrêmement divers, comme nous le montrons chaque jour", a commenté un porte-parole du groupe qatarien, selon des propos rapportés par The Athletic. A l'heure actuelle, aucune sanction disciplinaire n'a toutefois été annoncée.

Informée de cette violente charge contre l'une des campagnes qu'elle promeut, la Premier League a également réagi auprès du site d'information anglophone. "Nous sommes en profond désaccord avec le point de vue de ce consultant, explique un responsable du championnat anglais. La Premier League et ses clubs s'engagent à soutenir l'inclusion LGBTQ+ et à faire comprendre que le football est pour tout le monde."

Le PDG du Mondial 2022 explique que les homosexuels seront acceptés au Qatar, à condition d'éviter "les démonstrations d'affection" en public

A noter qu'en marge de cette affaire, le PDG de la Coupe du monde 2022, Nasser Al Khater, a évoqué la question de l'accueil des LGBTQ+ au Mondial l'an prochain, dans un pays où des lois anti-homosexualité sont en vigueur.

"Le Qatar n'est pas différent de toute autre société dans le monde, a-t-il confié dans un entretien à CNN. C'est une société où l'homosexualité n'est pas autorisée. Les démonstrations d'affection en public sont mal vues, et cela vaut pour tous. (...) Le Qatar et les pays environnants sont beaucoup plus pudiques et conservateurs. C’est ce que nous demandons aux fans de respecter. Nous sommes certains qu’ils le feront. Tout comme nous respectons les différentes cultures, nous attendons de celles-ci qu’elles fassent de même avec la nôtre."

Et de préciser que les fans homosexuels seront acceptés... à condition de ne pas s'afficher en public. "Ils viendront au Qatar en tant que supporters d'un tournoi de football, a poursuivi Nasser Al Khater. Ils peuvent faire ce que tout autre être humain ferait. Mais le Qatar reste conservateur du point de vue de la démonstration d’affection en public."

C.C.