RMC Sport

Premier League: les droits de diffusion seront renouvelés sans appel d'offres

Un "accord de principe" a été donné par le gouvernement britannique ce jeudi pour maintenir pour la période 2022 à 2025, l'actuel contrat de diffusion de la Premier League, pour un montant total estimé à 5,2 milliards d'euros. L'accord vise à aider l'ensemble du football britannique, qui est durement touché par la crise actuelle provoquée par le contexte sanitaire.

Le gouvernement britannique a donné jeudi son "accord de principe" pour le renouvellement sans appel d'offres de l'accord sur les droits de diffusion de la Premier League pour la période 2022 à 2025, pour un montant estimé à 5,2 milliards d'euros.

"Les clubs de Premier League ont accepté à l'unanimité la proposition de renouvellement pour trois années de l'accord de diffusion en direct et en différé des matches du championnat avec Sky Sports, BT Sport, Amazon Prime Video et BBC Sport", explique la Premier League dans un communiqué. Cette décision "fait suite à l'accord de principe donné par le gouvernement à ce renouvellement", explique encore l'organisateur du championnat d'Angleterre, qui indique également que le renouvellement se fait "sur la même valeur globale que l'arrangement actuel".

Le foot anglais durement touché par la crise du covid

Le processus d'appel d'offres pour la prochaine période de trois ans devait débuter dans les semaines à venir. Mais dans un courrier au patron de la Premier League, Richard Masters, le ministre de la Culture, des Médias et des Sports, Oliver Dowden, et celui des Entreprises, Kwasi Kwarteng, ont indiqué "être d'avis d'accorder une exemption" spéciale au Droit de la concurrence.

Cette décision a été prise alors que le football anglais a été durement touché par la crise liée au Covid, surtout dans les divisions inférieures, plus dépendantes de la présence de supporters dans les stades. Elle vise à "faciliter le respect des engagements de la Premier League vis-à-vis de la pyramide du football", soulignent les ministres.

L'élite du football anglais s'est en effet engagée à maintenir les 1,5 milliard de livres (1,75 milliard d'euros) versées aux divisions inférieures sur les trois années à venir et à ajouter au moins 100 M GBP (116 millions d'euros) "destinés aux secteurs du football les plus vulnérables à l'impact du Covid-19". "Nous sommes immensément reconnaissant de l'accord de principe donné par le gouvernement et pour leur soutien continu à la Premier League et au football anglais", a déclaré Masters dans le communiqué de la Premier League.

"Le Covid-19 a eu un impact important sur le football et le renouvellement avec nos partenaires diffuseurs britanniques va réduire les incertitudes, créer de la stabilité et encourager la confiance dans toute la pyramide du football anglais", a-t-il ajouté. Il espère même un effet bénéfique sur "l'industrie élargie (du football), sur l'emploi et les recettes fiscales".

GL avec AFP