RMC Sport

Premier League: Manchester City étouffe Chelsea et s'envole vers le titre

Manchester City a remporté 1-0 son choc face à Chelsea, samedi lors de la 22e journée de Premier League. D'une frappe à l'entrée de la surface, à la 70e minute, Kevin De Bruyne a inscrit le seul but de la rencontre. Les Skyblues sont seuls en tête du classement, avec 13 points d'avance sur les Blues.

Les derniers doutes sont levés: Manchester City n'a pas de concurrence. En marquant le but de la victoire 1-0 face à Chelsea, samedi après-midi pour la 22e journée de Premier League, Kevin De Bruyne a permis au club mancunien de s'envoler en tête du classement. Le leader dispose désormais de 13 points d'avance sur son adversaire du jour, qui est aussi son poursuivant direct.

>> Abonnez-vous aux offres RMC SPort pour regarder la Premier League

La victoire est logique pour Manchester City, qui n'a plus abandonné le moindre point depuis le 3 octobre (2-2 face à Liverpool). Le tenant du titre a surclassé Chelsea, si muselé qu'il n'a pas su tenter le moindre tir en première période. Le retour de Romelu Lukaku en championnat n'a pas eu l'effet escompté. L'attaquant belge a tout de même eu l'opportunité de faire basculer la rencontre en début de seconde période (48e).

Mais à force de subir, la défense londonienne remaniée (Malang Sarr était titulaire avec Thiago Silva et Antonio Rüdiger, en raison des nombreuses absences) a fini par craquer à la 70e minute. Servi par João Cancelo, Kevin De Bruyne s'est infiltré à l'entrée de la surface et a décoché une belle frappe enroulée pour battre Kepa Arrizabalaga (Édouard Mendy étant à la Coupe d'Afrique des nations). Thomas Tuchel a du travail: ses hommes n'ont remporté qu'un seul de leurs six derniers matchs de PL.

Liverpool peut-il jouer les trouble-fêtes

Même s'il reste encore bon nombre de matchs, la course au titre semble clairement terminée pour les Blues. Ne reste donc plus que Liverpool. Certes, l'équipe de Jürgen Klopp est 3e à 14 points. Mais en plus du match prévu contre Brentford, les Reds comptent encore un match en retard. Ils pourraient ainsi revenir à huit longueurs, avant la revanche prévue le 9 avril à l'Etihad Stadium.

Mais la forme irrégulière de Liverpool au cours des dernières semaines suppose plutôt que le suspense est bien maigre. Bien entendu, Manchester City peut perdre des points, notamment autour des rendez-vous en Ligue des champions, trophée que Pep Guardiola pourchasse depuis son sacre de 2011. Il serait néanmoins absurde de nier que le club mancunien n'a pas assommé le championnat, ou qu'il ne s'est pas rapproché plus que jamais, au 15 janvier seulement, d'un huitième titre.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport