RMC Sport

Premier League: Mané offre le derby de la Mersey à Liverpool !

Dans le money time, Liverpool est allé décrocher un succès important sur la pelouse de son voisin Everton, lors d’un derby de la Mersey plus électrique que spectaculaire (1-0), grâce à un but de Sadio Mané. Avec six points de retard, les Reds restent au contact du leader Chelsea.

Jürgen Klopp n’a pas manqué de l’enlacer, toutes dents dehors, sur la pelouse de Goodison Park. Sadio Mané était bien le héros du soir, l’homme à étreindre et à remercier, dans les rangs de Liverpool, car c’est lui qui, au bout du suspense – à la 95e minute exactement - a douché Everton lors du 227e derby de la Mersey entre les deux équipes (1-0).

Un but important de la part de l’international sénégalais, son 8e but de la saison, en forme de trahison pour Ronald Koeman, son ancien guide à Southampton mais qui permet aux Reds de rester au contact du leader Chelsea. A l’issue de cette 17e journée de Premier League, Liverpool est seul deuxième, à six points des Blues.

A lire aussi: Diego Costa met Chelsea au sang avant le Boxing Day

Sturridge décisif, Barkley frôle l’exclusion

Mané n’aurait peut-être pas été le sauveur des Reds si son choc avec Gareth Barry (la tête la première dans les jambes du joueur d’Everton) avait été plus grave. Et si Daniel Sturridge n’avait pas foulé la pelouse à la 82e minute de jeu, en lieu et place de Divock Origi. C’est grâce à une frappe sur le poteau de l’international anglais que Mané a pu tromper de près Roblès. Auparavant, les Reds avaient déjà fait taire Goodison Park mais le face-à-face de Firmino avec Stekelenburg a tourné en faveur du 50e, avant que la doublure brésilienne du Néerlandais n’écoeure encore l’ancien avant-centre d’Hoffenheim (80e).

Les Toffees, plus emballants lors de la première demi-heure de jeu, pensaient tenir leur coup, eux qui auront multiplié les efforts jusqu’au bout (sauvetage sur sa ligne de Coleman devant Firmino, 90e+7) et qui auraient même pu finir à dix, Ross Barkley n’écopant que d’un carton jaune pour son attentat sur Jordan Henderson (68e). Un geste qui aura provoqué un début de bagarre générale, un des highlights de ce match, qui aura plus brillé pour ses imprécisions techniques et son jeu brouillon. Qu’à cela ne tienne, seul le résultat était beau pour les Reds.

A lire aussi>> Toute l'actu de la Premier League