RMC Sport

Premier League: neutralisé par Arsenal, Manchester United perd des points dans la course au titre

Frustré par des ratés d'Edinson Cavani, Manchester United a concédé le nul 0-0 contre Arsenal et patine à la deuxième place du classement de la Premier League. Le match aurait pu basculer en faveur des Gunners, sur un coup franc d'Alexandre Lacazette qui a rebondi sur la barre transversale de David De Gea.

Nouveau coup d'arrêt pour les Red Devils. Trois jours après la défaite surprise contre la lanterne rouge Sheffield United, Manchester United a concédé le nul 0-0 face à Arsenal, ce samedi soir à l'Emirates Stadium. Cette contre-performance de plus (un seul succès sur les quatre dernières sorties en Premier League) empêche le club mancunien de garder le contact avec le leader du championnat Manchester City. Les Gunners, qui ne perdent plus ces derniers temps, remontent péniblement à la huitième place.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Premier League

Plaisant, ce choc de la 21e journée a mis en évidence les maladresses et insuffisances des attaquants d'Ole Gunnar Solskjaer. Les occasions et les situations très intéressantes n'ont pas été rares pour Marcus Rashford et Edinson Cavani.

Deux occasions nettes pour Cavani

Quand l'attaquant anglais ne s'emmêlait pas les pinceaux à quelques mètres de la ligne (43e), son coéquipier uruguayen a rendu une copie rappelant ses soirées les plus frustrantes avec le Paris Saint-Germain. En seconde période, "El Matador" a clairement mangé la feuille de match avec une reprise à bout portant manquée (59e) et une volée pas assez précise en toute fin de match (89e). Toutes ces déceptions auraient été moins problématique si Fred n'avait pas été contrarié plus tôt par Bernd Leno (20e).

Mais la victoire aurait aussi pu revenir à Arsenal, avec un peu plus de réussite sur le coup franc envoyé en plein sur la barre transversale de David De Gea par Alexandre Lacazette (66e). Nicolas Pepe a lui aussi été proche de trouver la faille, notamment avec deux frappes enroulées passées tout près du poteau gauche (30e, 82e).

Le résultat aura en tout cas eu le mérite de prolonger cette belle statistique d'Emile Smith-Rowe, dont les titularisations sont synonymes de match sans défaite pour Arsenal. Mikel Arteta l'a fait souffler en fin de rencontre, pour offrir une première apparition au jeune milieu offensif norvégien Martin Odegaard, prêté par le Real Madrid.

JA