RMC Sport

Premier League: Revenus records et salaires en hausse de 15%

Les clubs de Premier League ont enregistré des revenus records de 5,56 milliards d’euros la saison passée. Leur rentabilité a en revanche été affectée par la hausse des salaires, a révélé un rapport du cabinet Deloitte.

5,56 milliards d’euros, c’est la somme record engrangée par l’ensemble des clubs de Premier League en 2017-2018. Selon l'étude du cabinet Deloitte, les revenus ont augmenté de 6% par rapport aux 5,3 milliards de la saison précédente. Pour la première fois, cinq clubs anglais ont participé à la Ligue des champions. Cela a contribué à l'augmentation des revenus.

Tottenham et Liverpool en belle santé

Le champion des comptes, c’est Tottenham. Le club londonien a enregistré un bénéfice net record de 132,3 millions d’euros grâce à l'augmentation des recettes des matches disputés à Wembley la saison dernière et son parcours en Ligue des champions. Liverpool avait brièvement détenu le record du monde avec son bénéfice de 120 millions portés notamment par sa participation à la finale de la Ligue des champions et la vente de Philippe Coutinho à Barcelone pour 160 millions.

Des salaires en hausse de 15% en Premier League

L’amélioration des revenus des clubs est atténuée par la hausse des salaires et des transferts, survenue pendant l'été 2017 et l'hiver 2018, alors que les dépenses des clubs de Premier League avaient atteint des niveaux records. Les salaires ont augmenté de 15%. En tout, 3,36 milliards ont été distribués aux joueurs sur la saison.

Avec le ralentissement de la croissance des droits TV pour le cycle 2019-2022, Deloitte prévoit une diminution des montants des transferts et des salaires lors des prochaines saisons.

JR avec AFP