RMC Sport

Tottenham: Dele Alli épinglé pour une vidéo jugée raciste sur le coronavirus

Dele Alli a voulu plaisanter sur l’épidémie meurtrière du coronavirus, responsable de la mort de plusieurs centaines de morts en Chine et dans le monde, mais sa blague n’a pas rencontré son public. Le joueur de Tottenham s’est immédiatement excusé samedi soir.

C’est une blague de mauvais goût qui ne passe pas en Angleterre, mais alors pas du tout. Les réseaux sociaux ont ceci d'impitoyable qu'un écart de côté et le boomerang vous revient en pleine figure.

L’attaquant de Tottenham, Dele Alli, pensait faire rire, mais il a au contraire suscité l’indignation parmi sa communauté de fans, pour une vidéo diffusée sur Snapchat où il se moquerait d’un voire plusieurs ressortissants chinois. Le clip en question, supprimé depuis, aurait été tourné dans un salon de l’aéroport d’Heathrow alors que le footballeur s’apprêtait à s’envoler pour de courtes vacances avec ses amis, direction Dubaï.

Dele Alli présente ses excuses

La star anglaise filme discrètement l’homme asiatique en question et lui attribue une nationalité sans savoir de quoi il en ressort exactement, l’associant par la même occasion à la propagation du coronavirus, qui a déjà fait 811 morts en Chine selon les derniers chiffres officiels publiés ce dimanche.

Dele Alli, après avoir effectué un zoom sur l’homme qu’il filmait, change de direction et s’arrête sur un gel antiseptique pour les mains, avec le commentaire suivant pour agrémenter le tout: "Ce virus doit être plus rapide que cela pour m’attraper", écrit-il, sans penser à mal selon ses dires. Mais c’est trop tard.

Le tollé suscité par sa vidéo est tel, samedi soir, qu’il oblige le joueur à présenter ses excuses pour contenir la déflagration. "Je regrette la publication de cette vidéo sur mon snapchat, a-t-il dit. Je l’ai immédiatement retiré quand j’ai réalisé qu’elle pouvait offenser. Ce n’était pas mon intention. Je voudrais présenter mes plus sincères excuses à toutes les personnes que j’ai pu offenser."

QM