RMC Sport

VIDEO. Premier League: le petit tacle de Wenger à Mourinho sur les transferts

José Mourinho s'est plaint ce mardi de ne pas pouvoir rivaliser financièrement avec Manchester City. Une phrase sur laquelle Arsène Wenger a rebondi, en taclant son homologue portugais.

Pour José Mourinho, Manchester United n'a pas les armes financières pour lutter avec City, qui "achète des latéraux au prix des attaquants". Une excuse un peu facile sortie par le coach portugais ce mardi, après le match nul concédé à domicile face à Burnley (2-2), qui relègue les Red Devils à 12 points de leur voisin, avec un match en plus. Interrogé sur cette phrase, Arsène Wenger ne s'est pas fait prier pour tacler "The Special One".

A lire aussi >> Le festival de Mourinho en conf': "City achète des latéraux au prix des attaquants"

"J'ai toujours eu au moins une équipe, parfois quatre, qui étaient plus riches"

"J'ai été dans cette position pendant 21 ans donc je ne vais pas commencer à me plaindre maintenant, a lâché le coach d'Arsenal. J'ai toujours eu au moins une équipe, parfois quatre, qui était plus riches que je n'étais, donc j'ai appris à composer avec ça. Le plus important est de gérer votre propre situation aussi bien que vous le pouvez. Manchester City, Chelsea et United sont plus riches que nous, mais je crois toujours que nous devons trouver un moyen de réussir." Plus champion depuis 2004, Wenger a quand même un peu perdu la recette.

A lire aussi >> Man United: quelle équipe Mourinho aurait pu se payer avec 300 millions?

Alexandre Alain Rédacteur