RMC Sport

Zaha a vécu "un enfer" à Manchester United avec la rumeur d'une liaison avec la fille de David Moyes

Avant de briller sous le maillot de Crystal Palace, Wilfried Zaha a connu un passage plus compliqué à Manchester United, plombé notamment par les rumeurs d'une liaison avec la fille de David Moyes, qui était alors son entraîneur chez les Red Devils.

Avec neuf buts et trois passes décisives au compteur, Wilfried Zaha a été l’un des joueurs les plus en vue de Premier League la saison dernière. Il a attaqué le nouvel exercice sur les mêmes bases en marquant à trois reprises lors des cinq premières journées. S’il s’éclate depuis quatre années à Crystal Palace, l’international ivoirien a connu au début de sa carrière un épisode plus compliqué à Manchester United. A son arrivée chez les Red Devils en 2013, le natif d’Abidjan était pourtant présenté comme l’un des plus grands espoirs du football mondial.

"Je devais combattre ces rumeurs qui n’étaient pas vraies"

Mais il n’est jamais entré dans les plans de David Moyes, devant se contenter de deux apparitions en championnat avant d’être envoyé en prêt à Cardiff, puis à Crystal Palace, et d’être définitivement transféré chez les Eagles en 2015. Lors de son passage à Manchester United, plusieurs arguments ont été avancés par les médias britanniques pour justifier son manque de temps de jeu. Son investissement avait notamment été remis en cause, mais des rumeurs insistantes expliquaient surtout que Moyes avait peu apprécié d’apprendre que Zaha entretenait une relation avec sa fille.

Zaha, qui a toujours démenti ces rumeurs, est revenu sur cette affaire dans un entretien accordé à ShortList. "Il y avait ces rumeurs comme quoi je ne jouais pas beaucoup parce que j’avais couché avec la fille de David Moyes. Personne n’a clarifié la situation au club. Je devais combattre ces rumeurs qui n’étaient pas vraies. J’ai fait face à ça à 19 ans. C’était un enfer", explique-t-il, assurant avoir été atteint par ces rumeurs, mais pas seulement: "Quand j’étais à United, j’étais déprimé. Les gens pensent que votre vie est différente parce que vous avez de l’argent et que vous êtes célèbre."

"Je vivais seul loin de ma famille. Le club avait une emprise sur moi. Mais ça m'a rendu plus fort. Je n'ai pas de regrets", assure-t-il.

RR