RMC Sport

Recalé par son club australien, Bolt compte toujours passer pro

Après l'avoir mis à l'essai pendant deux mois, le club australien Central Coast Mariners a récemment annoncé le départ d'Usain Bolt, en raison notamment de négociations financières infructueuses. Malgré cet échec, l'octuple champion olympique ne compte pas abandonner son projet de reconversion comme footballeur.

L'homme le plus rapide de l'histoire court toujours après son rêve. Usain Bolt a assuré samedi qu'il comptait toujours devenir footballeur professionnel malgré l'échec récent de son essai dans un club australien. Poursuit-il toujours sa quête d'un contrat professionnel? "Bien sûr. On verra ce qui se passe. Je pense qu'il y a encore des gens maintenant qui contactent mon agent pour des possibilités, donc on va voir dans quelle direction ça va. Moi, j'ai appris que j'ai toujours ça en moi", a assuré l'octuple champion olympique de 32 ans au Herald Sun, un quotidien de Melbourne.

Le club australien des Central Coast Mariners a mis fin vendredi à la période d'essai de Bolt commencée en août. "Nous nous sommes quittés en bons termes, et c'est une bonne chose. J'ai eu une belle expérience avec eux. Les gars étaient super, c'est juste qu'on n'a pas réussi à régler des choses sur le contrat, mais j'espère que j'aurai une autre chance avec une autre équipe", a-t-il commenté. Après des essais en Allemagne, en Afrique du Sud et en Norvège, l'apprenti attaquant n'avait jamais semblé aussi près d'accomplir son rêve d'enfant.

Pas d'accord financier avec les Mariners

Numéro 95 sur le dos, il avait notamment réussi un doublé pour son premier match comme titulaire, en amical, le 12 octobre. Mais des doutes étaient apparus le mois dernier quant à son avenir comme footballeur professionnel, les Mariners émettant de grosses réserves concernant l'aboutissement des négociations d'un éventuel contrat. Le montant proposé par le club aurait été bien inférieur aux exigences du Jamaïcain. Selon le Sydney Daily Telegraph, l'offre des Mariners aurait avoisiné les 150.000 dollars australiens (moins de 100.000 euros).

Bien loin des 3 millions de dollars australiens (près d'1,8 million d'euros) discutés initialement par l'entourage de l'ex-athlète. Et il aurait fallu que des sponsors extérieurs participent à l’opération. Bolt a par ailleurs récemment décliné la proposition d'un contrat de trois ans émanant du club de La Valette, champion de Malte. Le président de la Fédération jamaïcaine l’a lui invité à venir jouer dans un club de son île natale, avec la perspective de pouvoir être appelé en sélection.

RR avec AFP