RMC Sport

AC Milan: Zlatan accueilli en héros à son arrivée

Comme prévu, Zlatan Ibrahimovic est arrivé à Milan, ce jeudi après s’être engagé jusqu’à la fin de la saison (plus une année en option). Il a été accueilli par une centaine de fans qui ont entonné des chants à sa gloire.

Zlatan Ibrahimovic est bien arrivé à Milan. Le jet privé de l’attaquant suédois a atterri ce jeudi matin dans la ville lombarde. Il a été accueilli par Zvonimir Boban dirigeant (et ancien joueur légendaire) de l'AC Milan, avec qui il s'est officiellement engagé la semaine dernière. Il a tenu ses premiers mots devant la caméra du club. "Je suis très content de revenir, a-t-il déclaré. C'est une grande émotion pour moi, j'ai toujours dit que c'était ma maison et enfin je suis là. J'ai été dans d'autres équipes mais je suis de retour. C'est l'important. Un message pour les fans? Je suis là, enfin... Et surtout j'attends tout le monde à San Siro et j'espère exploser à nouveau comme avant."

A sa sortie de l’aéroport, Zlatan a pu se rendre compte que sa cote n’avait pas baissé dans la ville, qu’il a quittée à contrecoeur en 2012 pour rejoindre le PSG. Une centaine de fans lui a réservé une haie d’honneur au moment où il quittait l’aéroport dans une voiture. Le joueur va passer sa visite médicale ce jeudi avant de prendre part à l’entraînement avec ses nouveaux coéquipiers. Avant de revenir dans la ville, il avait pris le temps de poster une photo de… ses pieds sur son compte Twitter. Avec la légende. "Arrogance, non. Confiance."

-
- © -

L’attaquant suédois sera présenté vendredi à la presse. Il en dira plus sur son état de forme alors qu’il n’a plus joué depuis le 25 octobre, lors de la défaite de son équipe en playoffs en MLS. Il n’a donc plus foulé les terrains depuis plus de deux mois et son départ du Los Angeles Galaxy. Sa participation au match de Milan face à la Sampdoria, lundi prochain à San Siro (19e journée de Serie) est incertaine.

A Milan, Zlatan a signé un contrat de six mois, avec une option d’un an supplémentaire qui sera automatiquement levée s’il dispute la moitié des matchs. Selon le Corriere dello Sport, le Suédois touchera 3,5 millions d’euros lors des six premiers mois, avant d’émarger à 6 millions d’euros la saison suivante (si l’option est levée). 

NC