RMC Sport

Affaire Ronaldo: où en est l’enquête pour viol qui vise le Portugais?

La Juventus Turin disputera l’International Champions en Asie l’été prochain, a révélé le New York Times mercredi. Une façon de ne pas faire venir Cristiano Ronaldo aux Etats-Unis, lui qui est visé par une accusation pour viol sur le sol américain. Dans cette affaire, le Portugais semble prêt à tout pour temporiser.

C’est une affaire judiciaire qui exige de prendre des pincettes. Aussi parce que depuis cinq mois, elle n'a pas avancé d'un pouce. On évoque là l'accusation de viol qui plane sur Cristiano Ronaldo, accusé sur le sol américain d’avoir abusé de Kathryn Mayorga en 2009 à Las Vegas (Nevada). La plaignante, qui aurait accepté dans un premier temps une somme d’argent pour ne pas aller plus loin, a depuis revu son changement et semble vouloir porter l'affaire sur le plan judiciaire. 

Aucune charge n'a encore été formulée

Cristiano Ronaldo est un joueur de la Juventus Turin et ne foule que rarement le sol américain. Il aurait pu en avoir l’occasion l’été prochain puisque la Juventus est invitée de l’International Champions Cup, une compétition amicale traditionnellement organisée aux Etats-Unis.

Preuve de la sensibilité du dossier, les organisateurs ont accepté de déplacer les matchs de la Vieille Dame en Asie, afin d’être certains que le Portugais ne soit pas inquiété par la justice américaine, voire "détenu par les autorités dans le cadre de l’enquête pour viol à Las Vegas", écrit le New York Times mercredi. "Les problèmes judiciaires de Ronaldo ont joué un rôle dans la confection des plans pour la participation de la Juventus", assure le quotidien américain.

Ces révélations sont le signe de l’extrême sensibilité du dossier. Le NY Times avance que le Portugais et son entourage judiciaire font tout ce qui est en leur pouvoir pour n’apporter aucun élément à cette enquête.

Cinq mois après l’annonce de la plainte au civil de Kathryn Mayorga (qui avait signé un accord avec le footballeur contre 375.000 dollars en 2010 pour stopper ses poursuites et ne pas révéler l’affaire, qu’elle affirme avoir passé sous la contrainte psychologique) et de la réouverture de l’enquête, aucune charge n’a toujours été retenue contre Ronaldo.

Ronaldo n'a toujours pas récupéré sa plainte

Si la police de Las Vegas a bien réclamé un échantillon ADN de la star portugaise, Cristiano n’a jamais nié avoir eu une relation sexuelle avec la plaignante, qui selon ses avocats combat toujours une dépression et a quitté son domicile du Nevada plusieurs semaines pour éviter d’être prise dans une tempête médiatique.

Cristiano Ronaldo, depuis Turin, joue donc ouvertement la montre. "Je refuse d’alimenter le spectacle médiatique créé par des gens qui souhaitent faire leur promotion sur mon dos. Ma conscience est claire et me permet d’attendre avec tranquillité les résultats de toute enquête", avait commenté le Portugais en octobre, en réaction à la plainte de Kathryn Mayorga.

A ce jour, il n’a toujours pas récupéré la plainte au civil adressée contre lui, ainsi que sa convocation devant la juridiction chargée de l'affaire. Pour ce faire, elles doivent en effet lui être notifiées en mains propres, selon les règles des traités internationaux. Mais l’entourage du Portugais utiliserait tous les biais légaux en sa possession pour ne pas récupérer ces documents.

Auteur d’un triplé en 8e de finale de Ligue des champions contre l’Atlético, Ronaldo (34 ans) se porte toujours aussi bien sur le plan sportif. Mais une épée de Damoclès demeure plus que jamais au-dessus de la tête du Portugais. D'autant que le délai de prescription pour les affaires de viol dans le Nevada est fixée à 20 ans.

PL