RMC Sport

Brescia: Balotelli hors de cause pour une infraction en Suisse

Mario Balotelli a été mis hors de cause dans l’infraction routière pour laquelle il avait écopé d’une suspension de permis de conduire de trois mois. L’attaquant de Brescia n’était pas au volant.

Malgré les déconvenues de Brescia sur le terrain (quatre matchs sans victoire), Mario Balotelli traverse plutôt une bonne période puisqu’il a marqué deux fois lors des trois derniers matchs. Loin des terrains, l’Italien a aussi accueilli une bonne nouvelle. Il vient ainsi d’être mis hors de cause dans une infraction routière commise en Suisse en octobre 2019

Un de ses amis au volant

Le journal officiel du canton du Tessin avait en effet annoncé que l’attaquant italien s’était rendu coupable d’une infraction en octobre 2019 sans préciser la nature de celle-ci. Une suspension de permis de trois mois sur les routes suisses avait été prononcé tout comme une amende de 100 francs suisses. Mais après des vérifications détaillées, les autorités ont établi que ce n'était pas l’attaquant italien au volant de la voiture, mais l’un de ses amis. Elles ont donc annulé l’amende et autorisé le joueur à conduire sur leurs terres. 

Hors de cause dans une autre affaire

Il s’agit d’une deuxième victoire judiciaire en quelques mois pour l’ancien joueur de Nice et Marseille. La justice italienne a récemment prononcé un non-lieu pour Balotelli, qui avait proposé 2.000 euros à un gérant de bar pour se jeter à la mer avec un scooter à Naples, en juillet dernier. L’homme s’était exécuté en sautant avec son engin et en slip dans le port. Chose promise, chose due, Balotelli avait réglé son pari en sortant une liasse de billets. La justice a finalement estimé qu’il ne s’agissait pas d’un acte criminellement pertinent et avait clos la procédure. 

NC