RMC Sport

"Il voulait conduire": le motard qui a pris en stop Zlatan raconte son improbable escapade

Bloqué dans les embouteillages et en retard pour animer le festival de musique de Sanremo jeudi soir, l'attaquant de l'AC Milan Zlatan Ibrahimovic a demandé à un motard de le conduire jusqu'à destination. Franco Nocera, le pilote qui a véhiculé en urgence l'ancienne star du PSG, a raconté sa soirée inattendue.

L’anecdote a déjà fait le tour du monde. Jeudi, Zlatan Ibrahimovic devait animer le festival de musique de Sanremo. Sauf que la star de l’AC Milan est arrivée très en retard pour le show retransmis en direct sur la télévision italienne. Bloqué dans les embouteillages en raison d’un accident entre deux camions, l’ex-buteur du PSG n’est arrivé qu’à 23h. "J'ai dit au chauffeur: 'laissez-moi descendre'. J'ai trouvé un motard et je lui ai demandé de me conduire à Sanremo ", a raconté Ibra.

Ce motard qui a fait 60 km avec Ibrahimovic aggripé dans son dos s’appelle Franco Nocera. Agé de 49 ans et supporter de l’AC Milan, il a raconté sur l’antenne de Radio Monte Carlo (pas RMC mais une radio italienne) son improbable soirée avec Zlatan.

"Ma femme ne m'a pas cru"

"Comme il y avait beaucoup de circulation, j’avais décidé de prendre ma moto. Je rentrais chez moi à Borgio Verezzi. J’étais bloqué quand j’ai vu cette camionnette noire avec deux personnes à l’intérieur. Une ressemblait à Ibrahimovic. Je me suis dit: 'Mais c’est Ibra'. Le chauffeur a baissé la vitre et Ibra lui-même m'a demandé de l'accompagner à Sanremo. J’ai dit 'oui bien sûr sans problème'. J'avais un deuxième casque sous mon siège. Quand il est descendu, j'ai vu une 'montagne' devant moi. J’ai appelé ma femme et je lui ai dit: 'J’emmène Ibra a Sanremo'. Elle ne m’a pas cru."

"Non Ibra, je conduis"

Le supporter milanais n’est pas un motard chevronné. Il empruntait même l’autoroute pour la première fois avec sa moto. Lui l'habitué des tribunes de San Siro était "tendu" à l'idée de conduire une star de son club. Mais il décrit une "émotion incroyable" et retient la personalité "humaine" du Suédois, qui l'a remercié après l'arrivée à Sanremo. Inondé de coups de fil depuis cette aventure, Franco Nocera peut même désormais se vanter d’être celui qui dit non à Zlatan. "Ibra voulait conduire, confie-t-il. Mais j’ai dit 'non Ibra, je conduis'." Comme quoi, le Suédois sait parfois s'incliner.

ABr