RMC Sport

Inter: Conte conseille aux observateurs critiques d'arrêter le vin et la liqueur

Malgré la panne de résultats de l'Inter depuis quelques rencontres, son entraîneur Antonio Conte n'est visiblement pas prêt à accepter les critiques, en témoigne sa sortie du dimanche.

Quatrième match de suite sans victoire pour l'Inter. Tenu en échec par le Shakhtar en Ligue des champions (0-0) puis par Parme en Serie A (2-2), avant de perdre mardi sur le terrain du Real Madrid en C1 (3-2), le club lombard a de nouveau été contraint au nul ce dimanche face à l'Atalanta en championnat (1-1). Pourtant, Antonio Conte n'a pas souhaité enfoncer ses hommes après la rencontre, loin de là.

"L'Inter fait de nouveau peur depuis un an"

"Est-ce que j'attendais une réaction après Madrid? Je ne comprends pas. Nous avons fait un bon match là-bas, il nous a juste manqué le résultat. C'est pareil aujourd'hui, contre une autre belle équipe, a lâché le technicien au micro de la Sky. Nous avons eu l'opportunité de l'emporter, mais il nous faut encore trouver l'instinct du tueur." Et c'est tout.

Car quand il a été questionné sur un éventuel manque de rage de son équipe, Conte a ensuite montré les crocs. "Les gens qui disent cela, je leur conseille d'enlever le vin de leur table, a taclé l'entraîneur intériste. Je leur conseille aussi d'arrêter l'ammazzacaffè (une liqueur de fin de repas, ndlr). Il faut tenir compte des forces de l'adversaire dans l'analyse. Mais le fait que les gens attendent plus de l'Inter montre que l'Inter fait de nouveau peur depuis un an." Même si après sept journées, il n'est que septième de Serie A.

CC