RMC Sport

Ligue des champions: le Real décolle enfin en réussissant son choc face à l'Inter

Avec un but de Karim Benzema, le Real Madrid a obtenu face à l'Inter sa première victoire de la saison en Ligue des champions, ce mardi soir (3-2).

Zinedine Zidane peut enfin sourire en Ligue des champions. Le Real Madrid a obtenu mardi soir sa première victoire de la saison dans la compétition, en s'imposant 3-2 à domicile contre l'Inter. Le club espagnol revient à une longueur du Borussia Mönchengladbach, leader du groupe B avec cinq points après cette troisième journée. L'équipe italienne, qui était privée de Romelu Lukaku, n'a que deux points.

Ce choc a été un plaisir pour les téléspectateurs, avec un ballon toujours vivant et une ribambelle d'occasions. Samir Handanovic a dû s'employer dès la 4e minute pour contrarier Marco Asensio, tandis que Thibaut Courtois a vu sa barre transversale trembler à la 10e.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

Coaching gagnant

Les Madrilènes ont fini par ouvrir le score, à la faveur d'un pressing gagnant sur Achraf Hakimi. Mis sous pression à hauteur de la ligne médiane, le latéral formé au Real s'est rendu coupable d'une passe en retrait complètement manquée. Opportuniste, Karim Benzema en a profité pour partir dans le dos de la défense, crocheter le gardien et marquer son deuxième but européen de la saison (25e, 1-0).

Le Real Madrid a ensuite fait le break par l'intermédiaire de Sergio Ramos, d'une tête sur un corner de Toni Kroos. Il s'agit du 100e but du capitaine espagnol avec le club de la capitale (33e, 2-0). L'Inter a cependant bien réagi, avec un beau mouvement collectif conclu par Lautaro Martinez, servi d'une talonnade aérienne de Nicolo Barella (35e, 2-1).

Après la pause, la formation espagnole a quelque peu baissé en régime. Ce changement de dynamique a permis à l'Inter d'égaliser, avec une frappe alambiquée d'Ivan Perisic (68e, 2-2). Les hommes d'Antonio Conte ont ensuite eu les situations pour virer en tête (74e, 76e). Mais ils ont payé cher leur manque de réussite. Rodrygo, entré peu après l'heure de jeu à la place d'Eden Hazard, a puni les Nerazzuri sur un service de Vinicius Junior, lui aussi remplaçant au coup d'envoi (80e, 3-2). Le score aurait même pu être un poil plus lourd, avec un peu plus de réalisme des attaquants madrilènes dans les dernières minutes.

dossier :

Karim Benzema

JA