RMC Sport

Italie : pour Marchisio, les commentateurs sont aveugles

-

- - AFP

Lors du match de Coupe d’Italie entre l’Inter Milan et la Juventus, Claudio Marchisio, blessé et contraint de regarder la rencontre à la télé, a vivement critiqué les commentateurs. D’après eux, Simone Zaza méritait un carton jaune sur une action jugée dangereuse. Un sentiment que n’a pas partagé le milieu italien.

Ce match entre l’Inter Milan et la Juventus était complètement fou. Trois buts d’avance au match aller pour la Juve (3-0), une remontée fantastique des Nerazzurri au retour (0-3) et une fin de match épique aux tirs au but qui a vu la Vieille Dame se qualifier pour la finale de la Coupe d’Italie. Blessé, mais premier supporteur turinois, le milieu de terrain Claudio Marchisio était visiblement très tendu devant sa télévision et a étalé sa frustration sur Twitter. Jusqu’à dire que les commentateurs du match étaient « aveugles », après qu’ils aient dit que son coéquipier Simone Zaza méritait un carton jaune sur une action litigieuse.

Une remarque qui n’a forcément pas plu du tout aux personnes souffrant de ce handicap, ni à la RAI, la chaîne qui retransmettait le match. « Les propos de Marchisio ont offensé une communauté entière, celle des aveugles, ainsi que les journalistes qui faisaient leur travail de manière très professionnelle, comme d’habitude, a réagi le syndicat des journalistes. Nous espérons que la Juventus, la Ligue et la Fédération prendront les mesures qui s’imposent pour réaffirmer que les valeurs du sport n’ont rien à voir avec ce type de langage. »

Marchisio s’excuse puis réplique

Submergé par les vives réactions qu’il a suscitées, Marchisio a publié sur son compte Facebook un petit texte afin de s’excuser. Mais juste auprès des personnes aveugles. Il a reconnu que sa phrase, même si elle a été prononcée sur le ton de la blague, était « fâcheuse » et il « s’excuse pour cela ». Néanmoins, la RAI n’a pas eu le droit aux excuses de l’international italien : « Nous avons tous le droit d’avoir nos propres jugements. Moi-même, en tant que joueur, j’accepte les commentaires de toutes sortes qui sont faits sur un match ». Et il est un adepte de la passe… aveugle.

B.Duguine