RMC Sport

Juve: ni coca ni pizza, Matuidi et Benatia racontent le Ronaldo du quotidien

Invités ce jeudi soir d'un Top of the Foot spécial Cristiano Ronaldo, les anciens joueurs de la Juventus Blaise Matuidi et Medhi Benatia sont revenus sur les impressionnants rituels du quintuple Ballon d'or, monstre de travail, mais pas seulement.

Ils ont côtoyé la bête au plus près. Sur le terrain, mais surtout en dehors, au quotidien. A l'occasion d'un Top of the Foot spécial Cristiano Ronaldo, ce jeudi soir sur RMC, les anciens joueurs de la Juventus Blaise Matuidi (aujourd'hui à l'Inter Miami) et Medhi Benatia (Al-Duhail) ont tenté de décrypter la machine CR7, en décrivant notamment ses habitudes à l'entraînement.

"Cristiano, c’est quelqu’un qui t’oblige à élever ton niveau de jeu, estime le Français. On le voit dans le travail au quotidien, c’est toujours le premier arrivé à l’entrainement et le dernier parti, ça donne envie aux plus jeunes de travailler, de faire comme lui. Même si c’est difficile parce qu’il en fait beaucoup…"

"Il ne s'autorise pas la petite pizza après les matchs. Lui c'est toujours des verdures."

Benatia ne peut qu'approuver: "Tous les jours il arrive une heure avant pour se préparer, confirme-t-il. Il fait très attention à sa récupération, à ce qu’il mange. Je me souviens que souvent après les matchs de Ligue des champions, quand on dormait sur place, on avait le droit à la petite pizza ou au petit coca. Mais lui ne se l’autorise pas. C’est toujours des verdures, des machins, des trucs... Il fait vraiment attention à son corps. On n'arrive pas à une telle longévité sans une hygiène de vie optimale. Il ne laisse rien au hasard. (...) On avait de très bons joueurs dans ce vestiaire, mais qui n’avaient pas l’habitude d’aller en salle de muscu avant l’entraînement. Or Cristiano, en arrivant, en a motivé certains. J’ai vu des mecs qui ont changé leurs habitudes."

Fan d'efforts, de musculation et de sueur, CR7 n'est en revanche pas un grand amateur... de mises au vert. "En Italie, c'est comme ça avant tous les matchs, tu passes ta vie à l’hôtel, poursuit le Marocain. Forcément Cristiano n’aimait pas trop, comme nous tous, mais bon c’est la mentalité italienne donc on l’acceptait. Mais un jour je lui ai dit: 'S'il y en a bien un qui peut changer ça, c’est toi.' Il a attrapé Chiellini et deux trois anciens, on a parlé avec le coach, et il nous avait supprimé une ou deux mises au vert. Il n'y a que lui qui avait ce pouvoir."

Du travail, mais aussi du talent

Benatia a également donné son avis sur un éternel débat: celui opposant Ronaldo à Lionel Messi. "Messi le talent, Ronaldo le travail, ça fait quinze ans que j’entends ça et franchement pour moi c’est n’importe quoi, lance le défenseur. Messi a un don du ciel, c’est certain, il fait partie des meilleurs de l’histoire si ce n’est pas le meilleur, mais me dire que Cristiano c’est le travail plutôt que le talent, ça veut dire quoi? Ça veut dire que si moi j'avais autant travaillé que lui j’aurais été aussi fort? Mais non, ce n’est pas possible. Cris c’est beaucoup, beaucoup de talent. Il a travaillé énormément oui, plus que les autres même, mais on ne peut pas les opposer sur la question du talent. On ne peut pas résumer sa carrière seulement au travail."

Et Matuidi de conclure: "Il sait tout faire, on le voit à travers ses buts. Tu ne mets pas autant de buts dans des positions si différentes si tu n’as pas un énorme talent. Il a une palette qui est très large." 

Top of the Foot