RMC Sport

Juventus: l’affaire Ronaldo pourrait durer... deux ans

Les avocats de Cristiano Ronaldo craignent une longue procédure concernant l’enquête pour viol qui cible le footballeur portugais. Une source citée par le journal lusitanien Correio Manha parle d’au moins deux ans.

L’affaire Cristiano Ronaldo pourrait s’étirer dans le temps, selon l’entourage de la star portugaise. La police de Las Vegas a rouvert l’enquête sur les accusations de viol portées par une Américaine de 34 ans, Kathryn Mayorga. La raison? Une nouvelle plainte a été déposée par la plaignante le 27 septembre, où elle affirme cette fois que c’est bien Cristiano Ronaldo qui l’a agressée sexuellement le 13 juin 2009. Kathryn Mayorga avait déjà dénoncé un viol présumé sans divulguer l’identité du joueur à l'époque, se contentant de cibler "un joueur de football célèbre".

"Une conclusion rapide de l'enquête n'est pas prévue"

Si Cristiano Ronaldo dément formellement ces accusations, l’affaire pourrait aller jusqu’au procès. L’enquête de la police du Nevada suit son cours et le dossier pourrait s’étirer dans le temps. C’est ce que craignent les avocats du quintuple Ballon d’or. D’après des sources proches de Cristiano Ronaldo, et citées par le quotidien portugais Correio de Manha, les avocats s’attendent à un combat judiciaire d’au moins deux ans.

>> les joueurs du Real Madrid faisaient des paris sur l'avenir de CR7

"L’affaire fait toujours l’objet d’une enquête de la police mais une conclusion rapide n’est pas prévue. Une fois que la balle est dans le camp du procureur et qu’il aura tout analysé, on saura s’il y a procès. Et cela, bien sûr, va prendre du temps", a déclaré une source sollicitée par le journal portugais. En attendant de pouvoir démêler sa situation judiciaire et de rétablir une image écornée, Cristiano Ronaldo "se concentre uniquement sur le prochain match de la Juventus" et la réception de Gênes (18h), samedi en Serie A.

QM