RMC Sport

Juventus: les raisons du malaise de Morata contre Porto

L’attaquant espagnol de la Juventus, Alvaro Morata, s’est évanoui après le huitième de finale aller de Ligue des champions face à Porto (2-1) il y a une semaine. Le buteur turinois souffre du cytomégalovirus, un virus qui peut provoquer de la fatigue et des vertiges.

Mauvaise nouvelle pour Alvaro Morata et la Juventus. Le malaise dont a été victime l’attaquant de la Vieille Dame il y a une semaine sur la pelouse du FC Porto (2-1) en huitième de finale de la Ligue des champions n’était pas bénin. De retour d’une grippe, l’Espagnol était entré sur la pelouse après une heure de jeu mais dans un état de santé toujours fragile. Il a terminé le match épuisé, devant même s'allonger après un "évanouissement" après la rencontre, a indiqué son entraîneur Andrea Pirlo. "Il n'allait pas bien, il ne s'est pas remis depuis son retour après une grippe, il y a quelques jours. Juste après le match, il a dû s'allonger, il a eu un évanouissement, il était un peu à la limite", a déclaré le champion du monde 2006 après le match.

Quel impact sur la suite de sa carrière ?

Insuffisamment remis, Alvaro Morata est seulement entré en jeu lundi face à Crotone (3-0) en Serie A. Le joueur de 28 ans a passé depuis des examens complémentaires. Il souffre du cytomégalovirus, une information confirmée par Andrea Pirlo. Egalement appelé CMV, ce virus généralement inoffensif (sauf pour les femmes enceintes) est relativement courant. Les symptômes ne sont pas graves mais le cytomégalovirus est susceptible de provoquer de la fatigue, des maux d’estomac voire des vertiges comme ce fut le cas au Portugal. Selon les médias italiens, le temps dira dans quelle mesure le virus impactera la condition physique de l'attaquant de la Juve.

Aurélien Brossier Journaliste RMC Sport