RMC Sport

L'AC Milan et l'AS Rome "bannissent" le Corriere dello Sport après sa Une raciste

Quelques heures après la publication par le Corriere dello Sport d'une une raciste à l'égard de Romelu Lukaku et Chris Smalling, l'AC Milan et l'AS Rome ont annoncé, via un communiqué commun, le boycott du journal jusqu'en janvier.

"Black Friday". En mettant en une ce jeudi l'attaquant de l'Inter Romelu Lukaku et le défenseur de la Roma Chris Smalling avec un jeu de mots plus que douteux basé sur leur couleur de peau, le Corriere dello Sport a fait scandale en Italie. Encore plus dans un contexte de recrudescence des actes racistes en Serie A... Et les répercussions ne se sont pas fait attendre.

Dans un communiqué commun, procédé peu fréquent, l'AS Rome et l'AC Milan - pourtant non impliqué directement dans l'affaire - ont en effet annoncé le bannissement du quotidien sportif jusqu'à la fin de l'année 2019. Autrement dit: les journalistes du Corriere n'auront plus accès aux centres d'entraînements de Milan et de Rome, ni aux joueurs.

"Chacun d'entre nous a le devoir d'être très précis quant aux mots qu'il utilise"

"Nous estimons que les joueurs, les clubs, les supporters et les médias doivent être unis dans la lutte contre le racisme dans le football, et nous pensons que chacun d'entre nous a le devoir d'être précis quant aux mots qu'il utilise et aux messages qu'il délivre", écrivent les clubs.

Avant de rentrer dans le détail. "En réponse au titre 'Black Friday' publié aujourd'hui par le journal, nous avons décidé de bannir le Corriere dello Sport de nos centres d'entraînement pour le reste de l'année (civile), et que nos joueurs ne répondront à aucune sollicitation du titre pendant cette période. Nous sommes conscients que l'article associé à ce titre 'Black Friday' porte lui un message anti-raciste, et pour cette raison, nous avons décidé de ne bannir le Corriere que jusqu'en janvier."

CC