RMC Sport

Marchisio dénonce le racisme et le tabou de l'homosexualité dans le foot

Claudio Marchisio, ancien milieu de terrain de la Juventus, estime que les terrains de football n'échappent pas aux maux de la société comme le racisme et les discriminations. Il évoque aussi le tabou de l'homosexualité.

Un an après l'arrêt de sa carrière, Claudio Marchisio (33 ans), ancien milieu de terrain de la Juventus, dresse un bilan sévère sur le monde du football. Pour lui, les comportements sur le terrain sont les mêmes que ceux de la société. Dans une interview au Corriere della Sera, il fustige le racisme et les discriminations.

"Les problèmes du football sont les mêmes que ceux dans le monde, regrette-t-il. Sur le terrain se reflètent tous les maux de la société. Racisme, différences de genre, discrimination."

"J'ai été très impressionné par les paroles claires contre le racisme écrites par l'Américain McKennie, une nouvelle recrue de la Juventus, a-t-il poursuivi. Il est très jeune, vient d'arriver, mais il a tout de suite fait entendre sa voix. Ces exemples sont les bienvenus."

"Une omerta en raison de la réaction du vestiaire"

Il évoque aussi longuement le tabou de l'homosexualité dans le football. "Aucun de mes amis ne m'a jamais dit qu'il était gay, mais ce n'est pas vrai que vous n'en parlez pas dans les vestiaires, a-t-il déclaré. Il y a une omerta, sans aucun doute. Tant pour la réaction de l'opinion publique que dans les vestiaires. Vous connaissez cette stupide blague de la savonnette? Ici, il vaut mieux éviter. Sortir des cases est difficile. Heureusement, il y a le football féminin."

Cette dernière allusion fait référence aux coming-out plus fréquents chez les joueuses de football, qui devraient aider, selon lui, les hommes à franchir le pas. "Elles sont certainement plus émancipées et peuvent nous aider à briser un tabou, confie-t-il. Tôt ou tard, il y aura quelqu'un avec des épaules assez larges pour contrer l'inévitable onde de choc."

NC