RMC Sport

Mort de Maradona: pourquoi son n°10 avait été retiré puis ressorti à Naples

Le numéro 10 de la légende Diego Maradona avait été officiellement retiré par Naples en 2000. Sa réapparition quelques années plus tard avait coïncidé avec la relégation du club en Serie C. Explications.

A Naples, le numéro 10 de la légende Diego Maradona est déjà sacré. L’international italien Lorenzo Insigne a proposé qu'il le soit définitivement et d’en faire une relique à la suite de la mort du génie argentin. Plus personne ne devrait le porter, a-t-il dit. Pas même lui, alors qu’il avait été obligé de démentir un intérêt potentiel pour ce numéro il y a trois ans.

On ne convoite pas impunément un maillot aussi mythique en Campanie. L’attaquant italien a d’ailleurs toujours refusé de le porter. Si Diego Maradona a quitté Naples en 1991, ce n’est qu’en 2000 que le numéro de maillot avait été officiellement retiré pour la première fois, puis ressorti quelques années plus tard, à cause d’une descente en troisième division.

"Celui qui aime Diego n'oublie pas"

Pour des raisons réglementaires, les joueurs de l’équipe du Napoli avaient l’obligation de porter un numéro de maillot allant de 1 à 11, et ce, entre 2004 et 2006. Depuis la saison 2006-2007 et la promotion du Napoli en Serie B, plus personne n'a véritablement osé porter ce numéro de maillot mythique. Le dernier joueur à avoir eu le numéro 10 ? Un autre Argentin, Roberto Sosa.

Le 30 avril 2006, pour "El Pampa", l'émotion est double. En plus de la montée en Serie B, Roberto Sosa célèbre à Frosinone le dernier but au San Paolo, en championnat, d'un joueur portant le maillot n°10 de Diego Armando Maradona. "Celui qui aime Diego n’oublie pas. Honneur à ceux qui ont fait l'histoire de Naples", pouvait-on lire sur le t-shirt qu’il portait fièrement à l’issue du match. "Cette phrase restera gravée en moi", a-t-il confié jeudi.

On reconnait sur cette photo le jeune Marek Hamsik (en débardeur), qui porte Paolo Sosa sur son épaule gauche
On reconnait sur cette photo le jeune Marek Hamsik (en débardeur), qui porte Paolo Sosa sur son épaule gauche © @AFP
QM