RMC Sport

Mort de Maradona: le recueillement de Mertens en pleine nuit, après le match de Naples

Le joueur du Napoli Dries Mertens est allé déposer des fleurs et se recueillir au cœur des 'Quartieri Spagnoli', un quartier de Naples connu pour ses fresques murales représentant Diego Maradona.

Un hommage, dans la nuit napolitaine. Celui de Dries Mertens qui, comme ses coéquipiers, était jeudi soir sur le terrain au stade San Paolo (il a joué la dernière demi-heure) - qui sera prochainement baptisé Diego Maradona - pour y défier Rijeka en Ligue Europa, dans une atmosphère de huis clos à la fois pesante et vibrante. Tandis qu’ils honoraient la mémoire la mémoire du génie argentin par un bel hommage et une victoire (2-0), des chants à la gloire du Pibe de Oro, décédé cette semaine à l'âge de 60 ans, se faisaient entendre aux abords du stade, où s’étaient massés les Tifosi.

Une profonde admiration pour Maradona

Dries Mertens n’est pas rentré chez lui tout de suite, après la rencontre, l’international belge préférant se faufiler discrètement dans une voiture pour prendre la direction des "Quartieri Spagnoli" (les Quartiers Espagnols) où il a, sous bonne escorte, pris le temps de déposer un bouquet de fleurs et de se recueillir devant une peinture murale à l’effigie de Diego Maradona. Des milliers de Napolitains s’étaient réunis ces dernières heures pour honorer la mémoire de leur idole défunte.

Dries Mertens avait été félicité par Diego Maradona en personne après avoir dépassé son record de buts sous le maillot de Naples. L’international, nous dit la presse belge, "nourrissait une profonde admiration pour le mythique Argentin". Il lui avait d’ailleurs adressé un très beau message sur ses réseaux sociaux le jour de ses 60 ans, le 30 octobre dernier. "Bon anniversaire Diego" entame-t-il. "Désolé d’avoir inscrit plus de buts que toi avec le Napoli, mais tu restes le plus grand. Je t’aime."

Insigne réclame le retrait du n°10 au Napoli

Lorenzo Insigne, coéquipier de Dries Mertens à Naples, a lancé un appel jeudi soir, demandant à ce que le légendaire n°10 de Diego Maradona soit définitivement retiré, pour qu'il ne puisse plus jamais être porté à Naples.

"C'est normal que le 10 soit toujours à lui, a-t-il déclaré après la victoire des siens en Ligue Europa. C'est le plus grand joueur de tous les temps, nous sommes fiers de l'avoir eu à Naples, en tant que capitaine. Pour nous, Maradona est une fierté, poursuit Insigne. J'ai du mal à parler, la nouvelle de sa disparition est un choc. Diego a toujours défendu ce club et cette ville (...) On l'a toujours eu dans le coeur." 

QM