RMC Sport

Serie A: la Juve entendue dans l’affaire de l’examen d’italien de Suarez

Luis Suarez a bien failli débarquer à la Juventus Turin, mais l'ancien Barcelonais s'est finalement fait épingler pour avoir triché à son examen d'italien. De leur côté, les Bianconeri auraient également été entendus dans cette affaire.

La Juventus Turin pourrait devoir rendre des comptes. C'est en tout cas ce qu'affirme la Gazzetta dello Sport. En cause, cette supposée triche de Luis Suarez à son examen d'italien, à l'époque où l'ancien Barcelonais était encore susceptible de débarquer, avant que le champion d'Italie ne renonce finalement à le faire venir.

L'enquête montrerait que les responsables turinois pourraient avoir joué un rôle dans cette triche, afin que l'Uruguayen puisse signer rapidement et être intégré à la liste pour la Ligue des champions.

Paratici pourrait être prochainement auditionné

Les avocats de la Vieille Dame, à savoir l'historique Luigi Chiappero ainsi que sa consœur Maria Turco, se sont retrouvés au parquet de Pérouse. La deuxième citée est celle qui aurait matériellement suivi l'affaire avec le recteur de l'université, objet lui-même d'une enquête, où s'est déroulé cet examen. 

Chiappero, de son côté, aurait été le témoin d'un appel téléphonique entre sa collègue et ce fameux recteur. Parmi les preuves détenues par la justice, prouvant cette triche, on retrouverait ainsi le texte du test envoyé via Teams, ainsi que le certificat de connaissance de la langue italienne de niveau B1 délivré immédiatement au joueur.

Le Corriere della Sera dévoile que l'examen, réussi le 17 septembre, aurait été bouclé en seulement 12 minutes, avec des questions basiques, comme "Comment vous appelez-vous?".

De son côté, la Gazzetta dello Sport va plus loin et affirme même que de nouvelles convocations devant la justice pourraient intervenir, avec notamment Fabio Paratici, le directeur sportif de la Juventus, ou bien encore Federico Cherubini, son bras droit.

MM