RMC Sport

Serie A: Parme relégué en Serie B

Parme, ancienne place forte du football italien dans les années 1990, va quitter la Serie A à l'issue de la saison, trois ans après son grand retour. L'équipe s'est inclinée face au Torino (1-0) lundi.

Parme, battu à Turin lundi soir par le Torino (1- 0) en clôture de la 34e journée de Serie A, a été relégué en Serie B, trois ans après son retour dans l'élite. Mergim Vojvoda a inscrit le but de la victoire en milieu de seconde période, laissant Parme à 12 points du premier non-relégable Cagliari à quatre journées de la fin.

Trois victoires seulement cette saison

Même si Parme peut encore mathématiquement revenir à hauteur de Cagliari, la différence de buts particulière qui départage en Italie les équipes à égalité condamne le club d'Emilie-Romagne. L'équipe de Roberto D'Aversa, 19e au classement avec seulement 20 points, rejoint Crotone, déjà relégué. L'équipe, où évoluent Gervinho, Wylan Ciprien (prêté par Nice) et Graziano Pellè, n'a gagné que trois matchs cette saison, dont un seul lors des 25 dernières rencontres (face à l'AS Rome, 2-0, le 14 mars).

Kyle J. Krause, président du club et du groupe américain Krause qui a racheté le club en septembre dernier, a publié un message d'espoir à l'issue de la rencontre. "Une défaite difficile termine une saison difficile, a-t-il écrit Aux fans et à la ville de Parme, je dis seulement ceci: nous reviendrons. #ForzaParma".

En proie à de graves problèmes financiers, Parme, qui avait connu son apogée dans les années 1990, une décennie pendant laquelle elle avait remporté trois coupes d'Europe (une Coupe des coupes en 1993 et deux coupes de l'UEFA en 1995 et 99), avait été reléguée administrativement en 4e division en 2015.

A la suite de trois remontées successives, elle avait retrouvé l'élite en 2018. Le Torino, lui, a fait une excellent opération, sa courte victoire lui permettant de se hisser à la 15e place, trois points devant Benevento, le premier relégable. L'Inter Milan a été sacrée championne ce week-end.

NC avec AFP