RMC Sport

Serie A: Prandelli démissionne de la Fiorentina quatre mois après son arrivée

La Fiorentina a officialisé mardi la démission de Cesare Prandelli de son poste d'entraîneur. Arrivé en novembre dernier, l'ancien sélectionneur de l'Italie n'est pas parvenu à relever l'équipe toscanne, qui reste engluée à la 14e place de la Serie A.

L’aventure de Cesare Prandelli à la Fiorentina a tourné court. Quatre mois après avoir posé ses bagages à Florence, l’ancien sélectionneur de l’Italie entre 2010 et 2014 a présenté sa démission à la direction de la Viola ce mardi. Une requête acceptée par la les dirigeants florentins, qui l'ont fait savoir dans un communiqué.

"La Fiorentina informe que l’entraîneur Cesare Prandelli a présenté sa démission à la direction du club, précise le communiqué. La Viola a accepté la demande du technicien, et comprend les raisons extra-sportives qui le poussent à quitter le club. Ces derniers mois, Cesare Prandelli a tout donné pour le club, prouvant une fois de plus, le lien profond qui le lie à Florence et la Fiorentina. Le président, la direction et l’équipe remercient Cesare Prandelli, et lui souhaitent de retrouver la sérénité et l’énergie nécessaires pour son futur humain et professionnel."

Dans une lettre publiée sur le site florentin quelques minutes plus tard, Prandelli a expliqué les raisons pour lesquelles il a décidé de quitter le club. "En ce moment, je me retrouve dans un malaise absurde qui ne me permet pas d’être qui je suis, a-t-il écrit de manière évasive. Je suis venu ici pour tout donner, mais dès que j’ai eu le sentiment que ce n’était plus possible, j'ai décidé pour le bien de tous de faire un pas en arrière."

Le retour de Iachini sur le banc

Révélé sur le banc de la Fiorentina entre 2005 et 2010, Prandelli est revenu en novembre dans le club toscan afin de relever une équipe en lambeaux. Jamais il n’est parvenu à replacer la Fio dans la première moitié de Serie A. Aujourd’hui à la 14e place, l’équipe de Franck Ribéry flirte dangereusement avec la zone de relégation. Une nouvelle fois défaite à domicile dimanche dernier face à l'AC Milan, la Viola reste sur une série de trois défaites en cinq matches.

Pour le remplacer, la direction toscane n’a pas eu à se creuser les méninges. Elle a nommé Giuseppe Iachini, le prédécesseur de Prandelli, arrivé en décembre 2019 à la place de Vincenzo Montella. Le nouveau technicien toscan possède des liens forts avec la ville et le club, évoluant en tant que joueur entre 1989 et 1994.

Par Antoine Grotteria