RMC Sport

Serie A: salaires et indemnités de transfert impayés... les grosses galères financières de l’Inter

Avant le choc face à la Juventus dimanche soir pour le compte de la 18eme journée de Serie A, l’Inter Milan fait face à des grosses difficultés financières. Les salaires des mois de juillet et d’août n’ont toujours pas été versés aux joueurs. Idem pour le premier versement du transfert d’Achraf Hakimi au Real Madrid.

L’Inter Milan dans le dur. Pas sur le terrain où l’équipe d’Antonio Conte pointe à la 2eme place de la Série A avant d’affronter la Juventus dimanche soir pour le choc de la 18eme journée. Dans le coup en championnat, les Nerazzurri sont en revanche dans le rouge sur le plan financier. Si la crise du Covid-19 frappe tout le foot européen, elle a fortement impacté les finances du club lombard. Face à la crise économique, Beppe Moratta, le directeur sportif de l’Inter, et Alessandro Antonello, directeur général, ont réuni les joueurs et le staff samedi lors d’une réunion informelle en marge de la séance d’entraînement.

>> Le sport face au coronavirus, les infos en direct

Réunion de crise avec les joueurs

Les deux dirigeants nerazzurri ont tenté de rassurer les joueurs de Conte dont les salaires des mois de juillet et août n’ont toujours pas été payés rapporte La Republica. Moratta et Antonello leur ont assuré qu’ils seraient bien versés avant le 16 février. Les partenaires de Romelu Lukaku n’ont pas posé de question à leur dirigeants mais se sont rassemblés entre eux à l’issue de cette réunion. Selon le règlement en vigueur en Italie, le club lombard s’expose à des pertes de points s’il ne respecte pas ses engagements. 

Le Real d'accord pour le report du premier versement des indemnités du transfert d'Hakimi

Mais l’Inter ne rencontre pas seulement des difficultés pour payer ses joueurs. Les champions d’Europe 2010 galèrent aussi pour régler la note du mercato d'été. Le club milanais a ainsi négocié avec le Real Madrid le report du premier versement concernant les indemnités de transfert de l’ancien joueur du Borussia Dortmund Achraf Hakimi. La direction de l’Inter a jusqu’au 30 mars pour payer 10 des 40 millions d’euros négociés cet été avec la Maison Blanche pour le départ de l’international marocain (22 ans). Le premier versement était initialement prévu pour le mois de décembre.

ABr