RMC Sport

Serie A: une partie du stade de l'Hellas Vérone suspendue après les cris racistes contre Balotelli

Un secteur du stade du Hellas Vérone a été suspendu un match par la commission de discipline de la Ligue italienne de football, ce mardi. Une décision qui fait suite aux cris de singe entendus par Mario Balotelli ce week-end lors de la rencontre entre l’Hellas et Brescia.

Alors que le Hellas Vérone avait pris les devants en bannissant le chef de ses ultras – proche du mouvement néo-nazi – ce mardi midi, suite aux cris de singe lancés à l’encontre de Mario Balotelli ce week-end en Serie A, la Ligue italienne de football a frappé à son tour. Sa commission de discipline a ainsi décidé de la fermeture pour un match d’un secteur du stade de Vérone, d’où étaient partis dimanche des cris racistes envers l’attaquant italien Mario Balotelli, lors de Hellas-Brescia (2-1).

Des cris ‘’clairement perçus par le délégué positionné à proximité’’

C’est le secteur ‘’Poltrone Est’’ du stade Marcantonio-Bentegodi de Vérone, qui accueillir environ 3 500 spectateurs, qui a été sanctionné. La prochaine rencontre à domicile du neuvième du Championnat aura lieu le 24 novembre contre la Fiorentina de Franck Ribéry.

Une sanction curieusement mince, au vu des faits. Car dans son communiqué, la commission explique que les cris en question, entendus peu avant la 60e minute du match, ‘’ont été clairement perçus, en plus du joueur, par le délégué positionné à proximité’’. La commission estime également que ‘’après ces cris (...) se sont levés des cris de soutien suivis de longs applaudissements’’.

Romain DAVEAU (@daveauromain)