RMC Sport

Timor oriental : des faux papiers pour faire jouer des Brésiliens en équipe nationale

L'équipe nationale du Timor oriental

L'équipe nationale du Timor oriental - AFP

Pour avoir aligné illégalement des footballeurs brésiliens, l’équipe du Timor Oriental vient d’être lourdement sanctionnée. Une trentaine de matchs sont concernés.

L’équipe nationale du Timor oriental a été lourdement sanctionnée par la confédération asiatique en fin de semaine. La 191e nation au classement FIFA a aligné jusqu’à sept joueurs brésiliens dans sa sélection, des joueurs qui bénéficiaient de faux certificats de naissance ou de baptême pour représenter le Timor oriental au niveau international.

Une trentaine de matchs perdus par forfait

Les enquêtes menées par la Confédération asiatique de football et la FIFA portent sur 36 matchs disputés entre juillet 2012 et octobre 2015. Parmi ces rencontres, la victoire historique du Timor oriental sur le Cambodge ainsi que des matchs éliminatoires pour la Coupe du monde. En tout, ce sont 12 joueurs brésiliens qui ont été enregistrés « illégalement » par la fédération du Timor oriental. Parmi les joueurs visés, on trouve des joueurs ayant évolué à Botafogo ou Palmeiras.

Pas de compétition internationale avant 2024 ?

Alors que la FIFA doit encore rendre son verdict sur cette affaire, le Timor orental a déjà été exclu de la Coupe d’Asie 2023. La FIFA pourrait aussi priver cette sélection des éliminatoires pour la Coupe du Monde 2022, le Timor oriental étant déjà éliminé de la course au Mondial 2018.