RMC Sport

Griezmann fait craquer le FC Barcelone

-

- - -

Arrivé à la Real Sociedad il y a deux ans après avoir été snobé en France, Antoine Griezmann fait désormais l’unanimité de l’autre côté des Pyrénées. A tel point que le talentueux gaucher figure sur les tablettes du FC Barcelone. Découverte…

La carrière d’Antoine Griezmann ne tient pas à grand-chose. A un petit bout de papier glissé dans une poche lors d’un tournoi alors qu’il effectue un essai avec Montpellier. Deux ans plus tard, c’est le FC Barcelone qui s’intéresse à ce petit prodige de 20 ans. Sous le charme, Pep Guardiola avait coché son nom en cas de refus d’Alexis Sanchez. Le principal intéressé confirme : « Même si certains dirigeants catalans ont appelé mon agent, je ne pense pas aller au Barça, révèle-t-il. J’ai besoin de jouer et c’est pour ça que je préfère rester un ou deux ans de plus à la Real Sociedad. »

Qu’il semble loin le temps, où sous les yeux d’un des recruteurs de la Real Sociedad, le gaucher fait forte impression. « Eric Olhats m’a glissé ce bout de papier et m’a demandé de le lire une fois chez moi », se souvient l’intéressé. A la clé ? Un essai de deux semaines au pays basque. Alors âgé de 18 ans et originaire de Mâcon, Griezmann ne laissera pas passé sa chance, d’autant qu’il est recalé à chacun des tests qu’il effectue dans les clubs professionnels en raison d’un physique que certains jugent fragile.

« Je préfère rester à la Real Sociedad. »

Les premiers mois sont difficiles. Griezmann reste dans son coin dans le vestiaire. Et puis la belle histoire s’enchaîne. Son physique (1,73m pour 61kg) n’est plus un problème. Il participe activement à la montée de la Real Sociedad en 2010, il est retenu pour le dernier championnat d’Europe des moins de 19 ans, il devient champion d’Europe de sa catégorie d’âge avec deux buts au compteur et fête sa première titularisation en Liga le 18 septembre dernier contre le Real Madrid (défaite 2-1 malgré une passe décisive).

Le premier but intervient quelques semaines plus tard contre La Corogne (3-0). Griezmann étonne son monde en prenant place dans une voiture garée derrière les buts et en invitant ses coéquipiers à l’y rejoindre. « J’avais vu contre le Real Madrid qu’il y avait des voitures, je les ai également vues contre La Corogne, alors j’y suis allé », se marre celui qui n’avait alors pas le permis de conduire. Sous contrat jusqu’en 2015, le milieu de terrain est désormais tourné vers son nouvel objectif et une participation à la prochaine Coupe du monde des Moins de 20 ans en Colombie. Il est désormais dans les petits papiers de son sélectionneur Francis Smerecki.