RMC Sport

Griezmann, Giroud, Dembélé… Duga et Leboeuf conseillent les Bleus pour le mercato

Antoine Griezmann et Olivier Giroud doivent faire les bons choix cet été pour se retrouver dans l'attaque des Bleus en Russie.

Antoine Griezmann et Olivier Giroud doivent faire les bons choix cet été pour se retrouver dans l'attaque des Bleus en Russie. - AFP

A un an du Mondial 2018, Christophe Dugarry et Frank Leboeuf ont conseillé les Bleus avant l’ouverture du mercato. Dans Team Duga ce lundi, les deux champions du monde 98 ont tranché, entre autres, les cas Griezmann et Giroud.

Le sélectionneur a été clair. "La priorité sportive doit être là." Sinon, les Bleus risquent de manquer le Mondial 2018. A un an de l’échéance, de nombreux joueurs tricolores sont en instance de départ dans leurs clubs et doivent faire les bons choix pour ne pas manquer le vol pour la Russie.

Les Bleus importants, mais pas prioritaires

"Une Coupe du monde, un championnat d’Europe et ce maillot de l’équipe de France, c’est quelque chose de tellement exceptionnel, a commenté Christophe Dugarry dans Team Duga, ce lundi. Je pense que ça doit quand même être un choix important."

Un choix important, certes, mais pas prioritaire. "Ça ne peut pas être la priorité absolue car il y a des opportunités qui arrivent et, à un moment donné, tu les saisis ou tu ne les saisis pas", a rétorqué Frank Leboeuf.

Griezmann peut prendre le risque de partir

"Ça dépend aussi du rang que tu as au niveau européen, a poursuivi l’ancien défenseur. Si tu es Griezmann et que tu veux changer pour un autre club, tu sais à peu près que tu vas être titulaire dans l’équipe dans laquelle tu vas arriver. Des joueurs comme [lui] savent qu’ils vont être en équipe de France. Alors est-ce qu’ils vont prendre le risque d’aller trouver un autre club ? Je le pense."

A lire aussi >> Man Utd: quatre priorités pour un mercato à 230 millions

Giroud, Matuidi et Tolisso dans une situation délicate

"Griezmann doit faire partie des joueurs qui peuvent s’imposer partout", a acquiescé Duga. Avant de se pencher sur des cas moins évidents. "Les risques sont pour des joueurs comme Corentin Tolisso. Il a intégré l’équipe de France après une (seule) bonne saison, mais qu’il parte n’est pas non plus un scandale. Blaise Matuidi, c’est un problème, où partir ? Olivier Giroud, si deux attaquants signent à Arsenal, il n’a aucun intérêt à rester."

D’un autre côté, pour d’autres, le débat est tranché. "Adrien Rabiot doit certainement rester, a avancé Duga. N’Golo Kanté et Presnel Kimpembe aussi. Dembélé ? Je trouve que le choix a été judicieux à Dortmund."

A lire aussi >> Matuidi: "Peut-être que c’était mon dernier match avec le PSG"

Le drôle de duo Lacazette-Varane

Malgré ces conseils, les Bleus ne sont pas à l’abri du double paradoxe Varane-Lacazette. L’un pourrait jouer plus avec le Real, mais est appelé par le sélectionneur, alors que l’autre flambe en club, mais bien loin de la sélection. "Lacazette reste à Lyon, il est tranquille pour le poste de titulaire, seulement on ne l’appelle pas au championnat d’Europe", a ainsi regretté Frank Leboeuf. Avant de s’interroger sur le cas de l’ancien Lensois. "Ça fait un an qu’on en parle, ce garçon doit vraiment savoir ce qu’il veut parce que, être remplaçant au Real Madrid, oui c’est extraordinaire, mais si tu ne joues pas…" Pepe souvent blessé cette saison et en fin de contrat, Raphaël Varane s'exprime quand même plus. 

A lire aussi >> Lacazette annonce son départ

Trente matchs minimum

Finalement, le tout est de bien combiner sa relation avec le sélectionneur, un certain facteur chance et, forcément, sa situation en club. "Le but n’est quand même pas de partir dans le quinzième de n’importe quel championnat, a ainsi résumé Duga. Même comme remplaçant, il faut arriver à jouer tes trente matchs dans la saison." Paroles de champions du monde.

VIDÉO - Duga n’est pas inquiet pour Paris la saison prochaine

Team Duga