RMC Sport

Le Graët défend le PSG: "Dans la cour des grands, on a du mal à accepter un petit nouveau"

Noël Le Graët

Noël Le Graët - AFP

Dans un entretien accordé à L’Equipe, Noël Le Graët a évoqué la situation du PSG, visé par une enquête de l’UEFA après ses transferts record cet été. Et le président de la Fédération française de football prend la défense du club de la capitale.

Il fait partie de ceux qui se réjouissent du mercato XXL du PSG. Dans un entretien accordé à L’Equipe, Noël Le Graët a livré son sentiment sur le fol été du club de la capitale. "Sportivement, il faudrait être stupide pour ne pas dire bravo. Mbappé et Neymar, je suis content de les voir dans une équipe française (…) Je ne vois pas pourquoi on serait tous admiratifs quand le Barça et le Real jouent et pas le PSG. On a besoin d’un grand PSG. Mais il m’arrive de préférer le modèle du Bayern Munich, un club solide avec les structures d’une entreprise nationale."

Un modèle différent de celui club parisien, qui a mis des sommes record sur la table pour s’offrir Neymar (222 millions d’euros) et Kylian Mbappé (180 millions sous la forme d’un prêt avec option d’achat). Des dépenses qui agacent et inquiètent ses rivaux. A tel point que l’UEFA a décidé d’ouvrir une enquête pour étudier les comptes du PSG afin de savoir s’ils respectent bien les principes du fair-play financier.

>> PSG: Pelé valide le choix de Neymar

Le Graët: "L’UEFA a touché au Real ? au Barça ?"

"En France, le système, dont la DNCG est le garant, est basé sur l’équilibre financier. Le PSG a toujours tenu ses engagements, rappelle Le Graët. On ne peut lui faire aucun reproche sur les plan fiscal, social. Je le vois mal ne pas respecter les règles en vigueur en France. L’UEFA s’inquiète. Elle ne s’est pas trop inquiétée pour d’autres à un moment. Notamment en Liga (…) Le fair-play financier a permis d’épurer les comptes mais quels clubs, à part ceux des petites nations, ont été sanctionnés ?

L’UEFA a touché au Real ? au Barça ? Un club anglais ? (Malaga et Manchester City ont été sanctionnés ces dernières années, ndlr). Selon les pays, les clubs ne sont ni taxés, ni imposés de la même façon. Il y a aussi une pointe de jalousie, je pense. Dans la cour des grand, on a du mal à accepter, sans doute, un petit nouveau."

>> PSG: Mbappé récupère le n°29 des mains de Domi

VIDEO: l'avocat de Ben Arfa évoque l'avenir

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur