RMC Sport

Mercato: Ben Yedder ne s’engage pas pour son avenir au FC Séville

Buteur avec l’équipe de France ce mardi en Andorre, pour la première fois de sa carrière, Wissam Ben Yedder s’en est bien sûr réjoui après le match. Mais pour son avenir, le Sévillan s’est montré beaucoup plus hésitant.

Sa quatrième sélection était la bonne. Wissam Ben Yedder a ouvert son compteur en équipe de France en marquant ce mardi à Andorre, dans le cadre des qualifications pour l’Euro 2020 (4-0). Alors ce décor champêtre, ce tout petit stade au pied des montagnes et cet adversaire très, très modeste, il ne les oubliera pas.

"C’est toujours une sensation énorme, confie l’attaquant du FC Séville (28 ans). Je me souviendrai toujours de ce premier but, c’est une certitude. Je suis très content, très satisfait. C’est un rêve d’enfant. Depuis tout petit, j’attendais ce premier but. Ça s’est réalisé. Je vais en profiter."

"J’ai réussi à me concentrer"

Avant le coup d’envoi, Wissam Ben Yedder a dû se mettre rapidement en condition. Car il n’était pas prévu qu’il vive sa première titularisation. Kingsley Coman devait démarrer sur le côté gauche, mais il a dû renoncer à cause d’une douleur musculaire à une cuisse. Didier Deschamps a donc choisi de lancer Wissam Ben Yedder en attaque.

"Je l’ai appris juste avant le match, explique le Sévillan. Le coach est venu me voir en me disant que Kingsley n’était pas sûr de démarrer. Ce n’est pas facile, à une heure (du coup d’envoi). Mais j’ai réussi à me concentrer."

"Je ne peux pas me prononcer maintenant"

La parenthèse bleue refermée, place aux vacances pour Wissam Ben Yedder. Et au mercato ? Désormais évalué à 40 millions d’euros, après ses 18 buts en Liga cette saison notamment, l’ancien Toulousain susciterait l’intérêt de certaines grosses écuries européennes (Manchester United ?).

"Je n’en sais pas plus que vous, assure-t-il. On m’a déjà posé la question. Je ne manquerai pas de respect à mon club." Mais a-t-il envie de rester au FC Séville ? "Encore une fois, il ne s’est rien passé. On ne peut pas en parler. Je ne sais pas ce qu’il va se passer. Une chose est sûre, je ne peux pas me prononcer maintenant. C’est difficile." Les supporters andalous peuvent s’inquiéter.

LP avec AV