RMC Sport

Mercato: Chelsea et Dortmund lancent l'opération Lacroix

Le jeune défenseur central français Maxence Lacroix, 21 ans, a attiré l'attention de Chelsea et du Borussia Dortmund, grâce à ses bonnes prestations à Wolfsburg.

Les bonnes prestations de Maxence Lacroix avec Wolfsburg (35 matchs) ne sont pas passées inaperçues. Pour sa première saison en Bundesliga, le défenseur central est considéré en Allemagne comme l’une des révélations de la saison dans une surprenante équipe de Wolfsburg, quatrième avant la dernière journée et assurée de disputer la Ligue des champions en septembre prochain. Des performances qui ont poussé ses dirigeants à proposer une prolongation à l’ancien Sochalien, malgré un contrat se terminant en 2024. Le Français a refusé les deux premières propositions de son club.

Entre temps, Chelsea et Dortmund ont ouvert le dossier du natif de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne). Si les discussions n’en sont qu’au stade préliminaire et n’ont débouché sur aucune offre, ni pour le joueur, ni pour le club, l’intérêt de ces deux clubs, si tôt, met un peu de pression sur Wolfsburg.

Lacroix est patient

De son côté, Maxence Lacroix n’est pas pressé de partir, moins d’un an après son arrivée, d’un club qui lui a offert ses premières minutes en première division à 21 ans. Le grand défenseur (1m90) sait construire sa carrière patiemment et ne brûlera aucune étape.

Reste à savoir si Chelsea ou Dortmund sont prêts à concrétiser leurs premières discussions et à offrir des montants qui feraient réfléchir Wolfsburg. "Dès le début des discussions avec Wolfsburg, il y a eu un projet assez clair pour moi, c’est-à-dire d’évoluer en première division, mais surtout de prendre le temps avec moi pour me faire grandir, disait Maxence Lacroix à RMC Sport en mars dernier. La Bundesliga, c’est un football très moderne où ça va très vite. Je m’attendais à un rythme élevé, mais tu ne peux pas comparer à ce que tu vois à la télévision. J’ai découvert un jeu qui m’a plu dès le début. C’est beaucoup d’action et peu de réaction, c’est ce que j’aime".

Maxence Lacroix en avait profité pour clamer son amour pour la sélection. "L’Euro Espoirs, c’est un objectif individuel important pour moi. Je suis très attaché à l’équipe de France (le défenseur est passé par toutes les sélections des U16 aux U20)". À la veille de la liste de Sylvain Ripoll pour la suite de la compétition (quart de finale le 31/05 contre les Pays-Bas), l’envie n’a pas changé.

Loïc Tanzi