RMC Sport

Mercato: Daniel Alves résilie son contrat avec São Paulo

Daniel Alves et São Paulo ont trouvé un accord pour résilier le contrat qui les liait jusqu'en décembre 2022. Le latéral brésilien de 38 ans était en conflit avec le club, à cause d'une dette de plus d'un million d'euros.

Daniel Alves est libre. Autrement dit, le joueur le plus titré au monde est sur le marché. Le latéral droit brésilien de 38 ans a résilié son contrat avec le São Paulo FC, selon un communiqué diffusé vendredi par le club, qui précise qu'un "accord a été signé" entre les deux parties.

Le départ de Daniel Alves était inéluctable depuis quelques jours, à cause d'un conflit salarial. Le joueur avait fait savoir qu'il ne reviendrait pas à l'entraînement tant que la direction du club se refusait à régler des dettes envers lui. D'après la presse brésilienne, São Paulo devait s'acquitter d'une somme de 11 millions de reais, soit près de 1,8 million d'euros. "São Paulo reconnaît la dette et la semaine dernière, nous avons fait une proposition pour tenter de parvenir à un accord, que n'ont pas accepté ses représentants", avait annoncé le directeur sportif Carlos Belmonte.

43 titres

Les relations entre le septuple champion du Brésil et Dani Alves s'étaient déjà tendues lorsque ce dernier a décidé de participer aux JO de Tokyo avec la sélection olympique, où il a remporté le 43e titre de sa carrière professionnelle.

Arrivé en 2019 à São Paulo, le double vainqueur de la Ligue des champions avec le FC Barcelone (2011, 2015) s'était engagé jusqu'en décembre 2022. Il s'agissait de sa sixième expérience en club, après son passage de deux ans au Paris Saint-Germain.

Dans une publication Instagram, avec un montage qui le met en scène au milieu de tous les trophées à son palmarès, Daniel Alves a philosophé sur son départ de São Paulo: "Le but de ma vie a toujours été, et sera toujours, d'inspirer les gens à être eux-mêmes, à relever des défis, à rêver, à réussir, mais surtout à ne pas générer de mauvais sentiments".

"Je n'ai jamais eu peur des défis, car la vie est un défi éternel auquel il faut toujours être préparé. Je ne suis pas parfait, je ne suis pas intouchable, je suis un humain. Un simple être humain. En tant que tel, je fais des erreurs, je me trompe, mais je n'abandonne jamais. Je suis préparé à la vie depuis que je suis né, et comme on dit chez nous, je suis grand sans peur. Sept maillots différents, et un seul objectif!", a-t-il conclu. Une façon d'annoncer qu'il est à la recherche d'un nouveau club?

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport