RMC Sport

Mercato: et si le Barça ne voulait plus de Depay?

Priorité de Ronald Koeman lors du dernier mercato, Memphis Depay n’avait pas signé au FC Barcelone, qui comptait revenir à la charge cet hiver. Finalement, le club catalan pourrait bien ne plus avoir de place à offrir au Lyonnais dans le secteur offensif, à en croire le journal espagnol Sport.

Invité mardi dernier de Top of the Foot sur RMC, Rudi Garcia avait donné rendez-vous en janvier pour aborder plus en profondeur la question de l’avenir de Memphis Depay, en fin de contrat au terme de la saison. On sait que l’attaquant de l’Olympique Lyonnais était dans les tablettes du FC Barcelone lors du mercato estival, et de son entraîneur Ronald Koeman afin de compenser numériquement le départ de Luis Suarez.

Depay n’a finalement pas signé en Catalogne, où la marge de manœuvre concernant les salaires est mince, et la question de son avenir dans le Rhône lui ai posée à chacune de ses interventions devant les médias. Si la possibilité d’une nouvelle tentative barcelonaise pour enrôler le capitaine lyonnais est régulièrement évoquée, une nouvelle donnée de taille pourrait bien venir changer la donne: le Barça ne serait plus si chaud que ça à l’idée d’accueillir le Néerlandais.

Priorité à la défense

Plusieurs éléments seraient à prendre en compte dans ce revirement de situation, selon le quotidien catalan Sport. L’émergence de Pedri, les bonnes performances régulières de Martin Braithwaite, le retour progressif d’Ousmane Dembélé et l’évolution positive de la blessure d’Ansu Fati amèneraient les dirigeants barcelonais à douter de la place que pourrait prendre Memphis Depay dans un secteur offensif fourni.

L’objectif prioritaire du Barça se situerait plutôt en défense centrale, tandis que l’arrière-garde catalane est en souffrance depuis le début de la saison. Eric Garcia, le jeune central de Manchester City (19 ans), pourrait débarquer rapidement selon les médias espagnols. Si Barcelone parvient à sortir les liquidités nécessaires pour le transfert de l’Espagnol, il en manquerait de toute façon pour enrôler Depay. Seul le départ de l’un des éléments offensifs actuels, permettant de renflouer un peu les caisses, pourrait enclencher ce jeu de chaises musicales.

Romain DAVEAU