RMC Sport

Mercato: Imbula cherche une porte de sortie à Stoke City

A 26 ans, Giannelli Imbula se cherche un nouveau défi. S'il appartient toujours à Stoke City, l'ancien joueur de Guingamp et de l'OM souhaite rebondir et surtout prendre du plaisir, comme ce fut le cas l'an dernier au Rayo Vallecano. Mais dans le RMC Football Show ce mercredi, le milieu offensif assure ne pas avoir de regrets.

Après une saison remarquée au Rayo Vallecano (en prêt) qui s'est malheureusement terminée par la descente du club, Giannelli Imbula a retrouvé les structures de Stoke City, pensionnaire de Championship. Mais pas pour longtemps. Dans le RMC Football Show ce mercredi, l'ancien joueur de l'OM confie attendre un nouveau projet.

>> Les podcasts du RMC Football Show

"Je suis toujours à Stoke, j'ai repris l'entraînement depuis le 1er juillet. D'un commun accord, je m'entraîne avec les U23, raconte le milieu offensif. Je suis en attente d'un projet à moyen ou long terme pour pouvoir reprendre le fil de ma carrière tranquillement et retrouver le plaisir que j'ai pris l'année dernière en Espagne." 

"Je suis la Ligue 1, elle m'intéresse"

A 26 ans, il confie d'ailleurs avoir des pistes. Et suivre de près la Ligue 1. "Mes envies? Trouver un club qui va me faire confiance sur du moyen ou long terme, un projet dans lequel je vais pouvoir m'installer, résume Imbula. Ces deux-trois dernières années, j'ai beaucoup bougé. J'aimerais m'installer, avoir un peu de stabilité. La Ligue 1? Je la suis, elle m'intéresse. Je suis ouvert à tous les projets. Il y a des contacts avec certains clubs."

Après son départ de l'OM en 2015, Giannelli Imbula a bourlingué: Porto durant seulement six mois, Stoke City avec des prêts à Toulouse puis donc au Rayo Vallecano. Une instabilité qui a freiné l'éclosion de celui qui affichait une jolie cote à Marseille.

"Le plus mauvais choix de ma carrière? Venir à Stoke"

"Je n'ai pas forcément de regrets, assure-t-il. Aujourd'hui, j'ai un peu plus d'expérience. J'aurais peut-être un peu plus réfléchi à certains moments, ou d'une autre manière. Mais c'est le passé. Le plus mauvais choix (de ma carrière), ça a été de venir à Stoke. J'aurais pu être un peu plus patient à Porto, essayer de m'adapter au championnat... surtout qu'on avait changé d'entraîneur. J'aurais pu avoir l'opportunité de jouer. Le choix le plus regrettable, je pense que c'est celui de Stoke. Maintenant c'est passé, je n'ai pas envie de revenir dessus." 

A.Bo