RMC Sport

Mercato: interdit de recrutement par la Fifa, Angers est "abasourdi", le PFC effaré

La commission de discipline de la Fifa a sanctionné Angers (L1) et le Paris FC (L2) pour avoir enfreint le règlement sur les transferts-relais. Interdit de recrutement, le SCO va faire appel de cette décision. Il a aussi exprimé sa colère et son incompréhension par la voix de son président délégué Philippe Caillot.

Le week-end a bien mal débuté pour le SCO d’Angers. Avant de se rendre à Lorient dimanche dans le cadre de la 35e journée de Ligue 1, le club du Maine-et-Loire (12e au classement) a été épinglé vendredi par la Fifa dans une affaire de transfert illégal. Le SCO est sanctionné pour le recrutement le 18 août 2020 de Kevin Bemanga, un mois et demi après sa signature au Paris FC (Ligue 2) en provenance du Deportivo Xerez (4e division espagnole). La Fifa dénonce un transfert-relais en vue de contourner les règles concernant l'indemnité de formation.

C'est la première fois que des clubs sont sanctionnés depuis l'entrée en vigueur en 2020 de nouvelles dispositions interdisant ces pratiques. En conséquence, l’instance internationale a infligé aux deux clubs français une interdiction de recrutement pour une période d'enregistrement et une amende de 30.000 francs suisses (27.000 euros).

"Pour 20.000 euros, nous n'allions pas prendre de tels risques"

"Nous venons de l'apprendre et nous sommes en colère à l'annonce de cette sanction, a réagi Philippe Caillot, président délégué du SCO d'Angers. Tout le monde est abasourdi. Ce n'était pas le sens de la transaction. Pour 20.000 euros, nous n'allions pas prendre de tels risques et nous allons bien entendu faire appel. On a la rage. C'est une nouvelle règle et nous avons un peu le sentiment qu'il fallait faire un exemple. Tout le monde est de bonne foi et nous sommes confiants sur l'issue de l'appel." Un communiqué commun des deux clubs devrait être publié vendredi après-midi.

Le PFC fait part de son "effarement" après une "décision infondée"

Après Angers, le club du Paris FC a également critiqué la sanction décidée par le Fifa. L'actuel sixième de Ligue 1, toujours en lice pour la montée dans l'élite entend bien faire appel de cette décision auprès de la Commission de Recours de la Fifa "dans les meilleurs délais afin de faire valoir son bon droit." Dans un communiqué publié sur son site, le PFC fait part de son incompréhension.

"Le Paris FC a pris connaissance avec effarement de cette décision infondée, inattendue et disproportionnée car prise en l’absence de la moindre preuve à son encontre, a précisé l'équipe francilienne. Le club va désormais s’attacher à faire reconnaître son absence de culpabilité. Les deux clubs ont réalisé le transfert de Kevin Bemanga en août 2020 dans le strict respect des règlementations nationales et internationales en vigueur. Ils n'ont, de ce fait, aucun fait à se reprocher."

ABr avec PYL