RMC Sport

Mercato: l’essai d’Imbula à Nantes est terminé

Après un essai d’une dizaine de jours avec le FC Nantes, Giannelli Imbula a quitté la Loire-Atlantique. En attendant de savoir s’il s’engagera avec les Canaris, le milieu de terrain de 28 ans va continuer à s’entretenir tout seul en Île-de-France.

Giannelli Imbula va-t-il s’engager avec le FC Nantes cet hiver? La question est toujours en suspens à l’heure actuelle. Après un essai d’une dizaine de jours au sein de l’équipe entraînée par Raymond Domenech, le milieu de terrain de 28 ans a quitté la Loire-Atlantique. En attendant un éventuel contrat avec les Canaris, qui pourrait encore lui être proposé, l’ancien joueur de l’OM va s’entretenir physiquement en Île-de-France. En solo. Avec l’espoir de trouver rapidement un nouveau challenge.

Lors de son arrivée à la Jonelière, Domenech avait fait comprendre qu’il allait jauger personnellement Imbula avant d’envisager son recrutement. "C'est une possibilité, on va voir où il en est. On ne s'engage sur rien, il est là et disponible, avait expliqué le nouveau coach nantais lors de sa présentation. C’est un joueur qui a eu un vécu de haut niveau, mais je ne sais pas où il en est. Je demande à voir. Il vient à l'essai, on va voir ce qu’il est capable de faire, ça reste une option. S'il est ce qu'il était, c'est faisable. Sinon les autres (joueurs) seront très bien."

La colère de Guingamp

De quoi agacer sérieusement Guingamp (Ligue 2), qui l’a formé et révélé au début des années 2010. Imbula, sans club depuis son départ de Sotchi l’été dernier, s’est entraîné durant plusieurs semaines au sein du club breton, d’abord avec le groupe de National 2, puis avec les pros. Et celui qui a également porté les couleurs de Porto, Stoke City, Toulouse, le Rayo Vallecano ou Lecce, semblait même tout proche de signer un nouveau contrat au Roudourou. Avant de filer subitement à Nantes.

L’En Avant a fustigé son comportement dans un communiqué cinglant: "Le club a appris par voie de presse que Giannelli avait répondu favorablement à la sollicitation du FC Nantes qui souhaite le mettre à l’essai, alors qu’un rendez-vous était fixé lundi prochain avec son entourage pour définir son avenir à l’EAG. Une attitude irrespectueuse envers le club qui met un terme définitif aux négociations en cours quel que soit l’issue de son essai en Loire-Atlantique".

Alexandre Jaquin avec Loïc Tanzi