RMC Sport

Mercato: le Real a l’argent pour "signer Mbappé et Haaland ensemble", selon Tebas

Outre de nouvelles attaques assénés aux dirigeants du Paris Saint-Germain, le président de la Liga, Javier Tebas, a affirmé que le Real sera en capacité de recruter à la fois Erling Haaland et Kylian Mbappé l'été prochain. L'attaquant français est en fin de contrat au PSG en juin 2022.

Ardemment courtisé par le Real Madrid, qui désire plus que tout en faire la figure centrale de son nouveau projet, Kylian Mbappé est finalement resté au Paris Saint-Germain, qui s’apprête à débuter la nouvelle campagne de Ligue des champions ce mercredi, au FC Bruges (21h, sur RMC Sport 1). L’une des plus belles promesses européennes de sa génération évoluera aux côtés de Lionel Messi et Neymar, avec lesquels il espère former l’un des trios les plus redoutables de l’histoire du football.

>> Découvrez les offres de RMC Sport et suivez en direct le PSG en Ligue des champions

Mais à moins d’un an de la fin de son contrat, le champion du monde n’a jamais fait mystère de son intention. Il veut découvrir un autre championnat et jouer pour le Real Madrid, son rêve. Ce qu’il pourrait faire dès la saison prochaine, à l’instar d’un autre phénomène en devenir, le Norvégien Erling Haaland. Le club madrilène, qui a lancé une première offensive cet été, pourrait empocher le gros pactole dans quelques mois.

Tebas accuse le PSG de ruiner le football

"Ils (le Real) ont vendu pour 200 millions d'euros de joueurs. Ils ont assez de cash pour signer Mbappé et Haaland ensemble, a assuré Javier Tebas, le président de la Liga, à l’occasion d’un rendez-vous international auquel il participait, organisé par SIGA (Alliance globale pour l'intégrité du sport). Ils n'ont pas perdu d'argent. En plus de cela, ils ont vendu des actifs. Ce qui n'est pas compréhensible, c'est que quelqu'un (le PSG) qui perd 400 millions, a 500 millions dans la masse salariale et peut refuser des offres comme Mbappé."

Une fois n’est pas coutume, Javier Tebas n’a pas manqué d’égratigner le Paris Saint-Germain et son "dopage financier". "Les règles de contrôle de la France sont défaillantes, elles se sont ouvertes pour nuire au marché européen. Le système de l'UEFA est mauvais. Nous sommes en train de revenir en arrière par rapport à ce qu'il devrait être. Il faut faire venir des investisseurs, mais pas avec des apports illimités et des pertes constantes. Dans un autre secteur, cela ne serait pas autorisé. Ils préfèrent gagner la Ligue des champions et perdre un milliard. De cette façon, ils gardent leurs fans heureux parce qu'ils ont gagné la Ligue des champions, mais vous avez ruiné le football. C'est très dangereux."

QM