RMC Sport

Mercato: Luka Jovic, l’autre buteur de 20 ans qui pourrait agiter l’Europe

Flamboyant depuis le début de la saison avec Francfort, le buteur serbe Luka Jovic, 20 ans, pourrait devenir l’une des attractions des prochains mercatos. Présentation.

Si le football français célèbre ce jeudi le vingtième anniversaire de son prodige Kylian Mbappé, de l’autre côté du Rhin, les fans de ballon rond se passionnent depuis quelques mois pour un autre buteur du même âge: Luka Jovic. Et alors que le mercato hivernal approche, c’est l’Europe entière qui pourrait bien s’intéresser à lui.

Le nom de Jovic ne vous dit pas grand-chose? Parlez-en aux supporters de l’OM. Trois fois buteur en deux matchs de Ligue Europa contre Marseille, le Serbe de l’Eintracht Francfort a grandement contribué à l’élimination prématurée de la bande de Garcia en phase de poules.

Et les Phocéens n’ont pas été ses seules victimes cette saison. En octobre, le partenaire de Kevin Trapp et Sébastien Haller s’était aussi fait remarquer en devenant le plus jeune joueur à inscrire un quintuplé en Bundesliga, lors du festival de l’Eintracht contre Düsseldorf (7-1). Depuis l’été, l’ancien espoir de l’Etoile Rouge, quatrième meilleur réalisateur du championnat allemand, en est ainsi à 17 buts et 4 passes décisives, en 22 rencontres toutes compétitions confondues.

La lumière après la galère

Des statistiques impressionnantes, pour un joueur… en échec il y a quelques mois. Car l’ascension de Jovic a connu un léger contretemps. Brillant avec les équipes de jeunes de Belgrade et de la sélection serbe - il a marqué plus de 40 buts en une cinquantaine d’apparitions -, lancé chez les professionnels en 2014 à seulement 16 ans, Jovic est vite entré dans le viseur des scouts et des agents les plus influents du continent, à l’image du célèbre Pini Zahavi.

C’est là que la situation du "Falcao serbe" s’est compliquée. Victime de son succès, et de procédés plus que douteux, Jovic est vendu à cette époque à l’Apollon Limassol, club passerelle, tout en continuant à jouer pour l’Etoile Rouge, avant de finalement prendre la direction du Benfica en janvier 2016. Mais au sein du club lisboète, pourtant réputé pour faire éclore des talents, rien ne se passe comme espéré. Jovic passe la plupart de son temps avec la réserve, et ne profite pas de ses très rares apparitions en équipe A pour s’illustrer.

Bataille à venir entre le Bayern et le Barça?

En échec au Portugal, l’attaquant est donc prêté en juin 2017 pour deux saisons à Francfort. La marche en avant reprend, jusqu’à l’explosion, en cette année 2018. "Je ne pensais pas que ce serait une année autant réussie, expliquait-il il y a quelques jours dans une interview à Bild. Je crois en mes qualités. J’espère que ça va continuer ainsi et que je vais marquer encore plus de buts. Et j’espère que nous aurons encore plus de succès avec l’équipe en 2019."

Encore faut-il que Jovic reste à Francfort ces prochains mois. Le club de la Hesse est évidemment intéressé pour acquérir définitivement son buteur, mais les cadors européens n’ont pas été insensibles à ses dernières performances. En Allemagne, le Bayern est évidemment sur le dossier, comme pour chaque bon joueur du championnat. Liverpool a également été cité comme une destination potentielle, même si le Liverpool Echo expliquait fin novembre que les Reds n’avaient pas l’intention de passer à l’action en janvier. Ce qui sera peut-être le cas du Barça. La semaine passée, Jovic apparaissait en effet en Une du Mundo Deportivo, comme l’un des cinq potentiels successeurs de Suarez à la pointe de l'attaque blaugrana. Rien que ça…

CC