RMC Sport

PSG: Mbappé fête ses 20 ans, mais où en étaient les plus grands au même âge?

Kylian Mbappé souffle ses vingt bougies en ce jeudi 20 décembre. L’occasion de rappeler, une fois n’est pas coutume, que l’international français est un phénomène de précocité.

Kylian Mbappé est un talent rare à l’échelle du temps. Un véritable phénomène de précocité. Dans l’histoire du football, peu nombreux sont les joueurs qui ont été en mesure de présenter un bilan statistique équivalent et un tel palmarès à seulement 20 ans. Champion du monde l’été dernier, Mbappé a déjà remporté deux titres de champion de France, avec Paris et Monaco, une Coupe de la Ligue, une Coupe de France, et une Supercoupe de France. Auteur de 41 buts en Ligue 1, 25 passes décisives, mais aussi 13 buts et 7 passes décisives en Ligue des champions, il dispose de statistiques sans commune mesure avec les joueurs de sa génération.

Henry au sommet du championnat de France

Le prodige du Paris Saint-Germain est très en avance sur la plupart de ses pairs. Mais également sur les temps de passage des anciens au même âge. Le 17 août 1997, à tout juste vingt ans, Thierry Henry n’a pas encore connu l’équipe de France dont il revêtira le maillot deux mois plus tard pour en devenir le meilleur buteur de l’histoire. Et si en 1997, Thierry Henry remporte son premier et unique titre de champion de France avec l’AS Monaco, Kylian Mbappé a déjà marqué dix buts en vingt-huit apparitions sous le maillot siglé du coq au même âge. Incomparable.

Zinedine n'est pas encore tout à fait Zidane

Le meilleur joueur de l'histoire de l’équipe de France promène son talent sur les pelouses du championnat de France mais il n’a pas encore répondu à l’appel des plus grands. Le 23 juin 1992, Zinedine Zidane n’est encore qu’un jeune espoir en devenir. Il a disputé une trentaine de matches et inscrit cinq buts avant de rejoindre les Girondins. Trop lent aux yeux de Raymond Goethals, entraîneur de l’OM à l’époque, Zidane séduit Rolland Courbis à Bordeaux. Aux côtés de Christophe Dugarry et Bixente Lizarazu, Zinedine devient Zizou. Mais l’éclosion à la face du monde interviendra encore quelques années plus tard.

Messi a déjà remporté la Ligue des champions

L’avenir dira si Kylian Mbappé est en mesure de tutoyer les sommets atteints par Lionel Messi. La carrière du jeune parisien n’en est qu’à ses balbutiements, au stade des promesses. Formé au Barça, La Pulga a déjà une armoire à trophées conséquente où trône une Ligue des champions remportée un an plus tôt. Mais avec vingt-six buts et sept passes décisives toutes compétitions confondues, il peine à soutenir la comparaison. Installé avec l’Albiceleste, Messi a disputé et atteint les quarts de finale de la Coupe du monde en Allemagne en 2006. Mbappé a encore plusieurs longueurs d’avance.

Cristiano Ronaldo prend ses marques

Un fossé que l’Argentin, dont c’était sans doute la dernière Coupe du monde en Russie, ne pourra, a priori, jamais combler. Après un échec cuisant en finale de l'Euro contre la Grèce, en 2004 (il avait alors 19 ans), Cristiano Ronaldo a connu la consécration en France avec sa sélection. Sur le tard, il faut bien le dire. Au même âge que Kylian Mbappé, Cristiano Ronaldo s'installe dans le collectif de Manchester United qu'il a rejoint un an plus tôt, pour la modique somme de 15 millions d’euros. Onze buts et seize passes décisives, toutes compétitions confondues, pour l’international portugais, vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 2004, deux ans après la Supercoupe du Portugal.

Le roi Pelé, champion du monde à 17 ans

"Il a gagné la Coupe du monde à 19 ans, moi j’avais seulement 17 ans." Une fois n’est pas coutume, au micro de Canal+, Pelé a rappelé à la terre entière à quel point il est un joueur unique dans l’histoire du football. Une légende. Le plus grand joueur de tous les temps est évidemment hors-concours. Son histoire à nulle autre pareille, le joueur dont Rolegio Dominguez disait de lui qu’il avait "tout inventé", ont vite fait de surpasser les statistiques de Kylian Mbappé. Reste que les éloges répétés du Brésilien à l'égard du Français ont de quoi le conforter: il est sur la bonne voie.

QM