RMC Sport

Mercato: Mourinho espère retrouver un club en juillet

José Mourinho

José Mourinho - @AFP

Annoncé au Real Madrid en début d’année, José Mourinho a expliqué dans l’émission Ici c’est Willy vendredi, pourquoi il n’aurait jamais pu rejoindre la capitale espagnole en 2019. Déterminé, le technicien portugais veut démarrer la saison prochaine sur un banc.

Démis de ses fonctions par Manchester United le 18 décembre, José Mourinho prépare son retour sur le devant de la scène. Sans club depuis six mois, le Portugais s’affaire en coulisses avec le staff technique, qui le suivra où qu’il aille, pour réparer cette anomalie au plus vite, si possible cet été. Annoncé comme l’un des favoris à la succession de Santiago Solari sur le banc du Real Madrid en début d’année, le Portugais a vu Zinedine Zidane lui griller la politesse. Invité exceptionnel de l’émission Ici c’est Willy vendredi, José Mourinho est revenu sur ces rumeurs.

>> Les podcasts de l'émission Ici c'est Willy

"Pas l’intention de prendre une équipe en cours de saison"

"J’ai de bonnes qualités et l’une de ces qualités est que je respecte beaucoup les clubs de football, a-t-il exposé. J’essaie de respecter tout le monde, certaines choses sont vraies, d’autres non. Certains clubs me voulaient, d’autres ne me voulaient pas et tout cela a été géré en privé. La seule chose que je peux vous dire, et vous pouvez peut-être en tirer vos conclusions, c'est que, lorsque j'ai quitté Manchester United à la mi-décembre, j'ai immédiatement pris la décision : je veux retravailler cet été et non pendant la saison, donc je n'avais pas l'intention de prendre une équipe en cours de saison."

Avide de trophées

Entraîneur de cinq clubs différents au cours de sa carrière, José Mourinho a remporté de nombreux titres nationaux (20) et triomphé à deux reprises en Ligue des champions (2004 avec le FC Porto, 2010 avec l'Inter Milan). Un palmarès gigantesque qu’il a complété avec une Ligue Europa en 2017. À 56 ans, le technicien portugais est toujours aussi ambitieux.

"Ma motivation commence en moi, c’est dans votre ADN, a expliqué Mourinho. Bien sûr, par moment, vous avez besoin de vos amis, de votre coach, mais la plus grande motivation doit être vous-même. Évidemment, lorsque vous allez dans un club, vous devez comprendre ce que veut le club. Un club peut vouloir plusieurs objectifs différents : finir champion, gagner des titres, finir dans les 4 premiers, juste préparer l’avenir."

"Préparer l’avenir, ce n’est pas se concentrer sur la victoire, mais se concentrer sur la préparation pour gagner dans le futur. Si l’objectif est de ne pas être relégué, l’objectif est financier. La motivation vient aussi des joueurs, il faut pouvoir se dire ‘avec ces joueurs, on va faire une équipe’, je veux les amener à un autre niveau, je veux les faire réussir plus que mes prédécesseurs. La majorité de la motivation se fait par la nature de la relation entre l’entraîneur et les joueurs."

RMC Sport