RMC Sport

Mercato: pourquoi le PSG a "raté"  Pepe

Pepe

Pepe - AFP

Avant de signer officiellement avec le Besiktas Istanbul mardi, le défenseur portugais Pepe était tout proche de s’engager au PSG. Voici pourquoi l’ex-joueur du Real Madrid n’a pas renforcer l’équipe d’Unai Emery.

Pepe ne portera pas le maillot du PSG cette saison. Libre de tout contrat, l’ancien défenseur du Real Madrid a signé mardi un contrat de deux ans en faveur du Besiktas Istanbul. Si le Portugais a choisi le club turc, il s’était pourtant mis d’accord avec les dirigeants parisiens à la fin de la semaine passée. Enfin presque Besiktas est revenu au dernier moment à la charge avec une offre plus proche de ses attentes.

>> LE MERCATO EN DIRECT

Pas de garantie d'une place de titulaire

En fait, Pepe voulait un contrat de deux ans et l’assurance de jouer régulièrement avec l’équipe première. Au PSG, il s’était d’abord mis d’accord sur un an de contrat plus une année supplémentaire en option. Selon ESPN, le club qui s’est renseigné sur ses soucis au genou n’a pas pu lui garantir une place de titulaire dans le onze d’Unai Emery compte tenu de la concurrence féroce en défense centrale avec Thiago Silva, Marquinhos et Presnel Kimpembé. Il était donc impossible de promettre au joueur de 34 ans qu’il débuterait la majorité des matches dans la capitale. Pepe qui a dans sa ligne de mire la Coupe du monde 2018 en Russie n’a pas donc été complètement satisfait par le défi parisien.

A lire aussi >> Mercato: "Il y a eu un manque de respect du PSG", déplore Sirigu

Des conditions financières incomparables

Opportuniste alors que le joueur disputait le match pour la 3e place de la Coupe des Confédérations avec le Portugal, Besiktas est revenu à la charge et a su convaincre Pepe avec un contrat de deux ans, un salaire annuel attractif de cinq millions d’euros plus un bonus de 4000 euros par match joué et enfin par l’assurance de débuter tous les matches en défense centrale. Avec de telles conditions, Paris ne pouvait pas rivaliser.

A lire aussi>> Poussé vers la sortie par le PSG, Ben Arfa s’accrocherait à son rêve parisien

AB