RMC Sport

Mercato: qui est Issa Kaboré, le prometteur latéral de Manchester City annonce à l'OM ?

Après Jonathan Clauss il y a quelques semaines, l’OM s’apprête à enregistrer une nouvelle recrue au poste de latéral droit, en la personne d’Issa Kaboré. Un profil différent de l'ex-Lensois, plus fougueux, mais moins discipliné.

Il devrait tout prochainement rejoindre l'OM, sous la forme d'un prêt, pour remplacer numériquement Pol Lirola dans l'effectif phocéen. A 21 ans, Issa Kaboré est une belle promesse du City group au poste de latéral (ou piston) droit. International burkinabé (27 sélections), le joueur a rapidement été jeté dans le grand bain du football. En D1 belge d’abord, à Malines, puis en Ligue 1 la saison dernière. Il a connu sa première sélection avec le Burkina Faso le 4 septembre 2019, à tout juste 18 ans.

Lors de la CAN 2022, il se démarque de ses coéquipiers et fait partie des meilleurs Burkinabés: il offre même trois passes décisives durant la compétition. Prêté la saison dernière par Manchester City à Troyes, le cousin de Charles Kaboré, lui aussi passé par l'OM, a l’expérience de la Ligue 1, et son temps d’adaptation devrait par conséquent être raccourci. Il arrive a priori comme doublure de Jonathan Clauss.

Latéral offensif et agressif

Comme l’ancien Lensois, c’est un pur piston avec les avantages et les petits inconvénients du profil. A savoir qu'il n'est pas toujours à l’aise défensivement.

Latéral moderne, Issa Kaboré dispose toutefois d’un niveau technique supérieur à la moyenne, qu’il sait mettre au service des offensives de son équipe, en portant systématiquement le danger sur son côté droit. Très rapide, il a une capacité d’explosivité assez exceptionnelle lui permettant de faire presque systématiquement la différence. Très à l’aise dans le un contre un, il compense son physique un peu frêle par une grosse agressivité, en la poussant parfois à la limite.

En 31 matchs de Ligue 1 la saison dernière, le latéral Burkinabé a pris 6 cartons jaunes et deux rouges. Il a pris son premier carton rouge dès la deuxième journée contre Clermont. Très agacé dès l’entame de match, il n’avait eu que faire des consignes de Laurent Batlles qui lui demandait de se calmer. Plusieurs fois à la limite, il a fini par dégoupiller et prendre deux cartons jaunes en 14 minutes, pour laisser ses coéquipiers à 10 contre 11 dès la 39e.

Il a pris son deuxième carton rouge, direct cette fois-ci, lors de la dernière journée contre Lorient. C’est la principale marge de progression de Kaboré: il doit être plus discipliné, et canaliser son énergie. Dans ce domaine, Igor Tudor pourrait lui faire le plus grand bien.

Défensivement perfectible

Plus qu’un latéral droit, Issa Kaboré est un piston droit, moins à l’aise dans un système à quatre derrière. Si ses qualités offensives sont indéniables, l’international burkinabé a plus de mal à gérer les attaques adverses de son côté, notamment dans son dos, où il laisse beaucoup d’espaces, que sa vitesse ne suffit pas toujours à combler.

Pas toujours solide sur ses appuis, il peut se laisser déborder, même si ses qualités athlétiques compensent certains manques. En gagnant en discipline, il a une grosse marge de progression défensivement, pour devenir un latéral plus complet, capable de briller dans différents systèmes.

Quel statut à l’OM ?

Engagé dans toutes les compétitions, l’OM se doit d’avoir un effectif quantitatif, et le recrutement d’Issa Kaboré va dans ce sens. Plus rapide que Jonathan Clauss, Issa Kaboré n’a pas la qualité de pied de l’international français, ni sa régularité au haut niveau. Les joueurs offrent deux profils différents de piston, l’un plus rapide, l’autre plus précis, qui peuvent largement se compléter dans un effectif. Issa Kaboré pourrait être très intéressant en entrant en fin de match face à des défenses déjà émoussées physiquement.

Plus qu’une doublure, Issa Kaboré est capable, avec ses qualités, d’opposer une vraie concurrence à Jonathan Clauss, à condition de travailler sur ses points faibles. Une chose est certaine, l’Olympique de Marseille devrait se présenter pour l’exercice 2022-2023 avec deux pistons droit de grande qualité, de bonne augure pour disputer une saison qui pourrait être éprouvante.

Praslin Bonnet