RMC Sport

Mercato: Rudi Garcia retrouve officiellement un club en Arabie saoudite

Rudi Garcia, en quête d'un nouveau club après la fin de son aventure à Lyon en 2021, s'est engagé en Arabie saoudite dans le club d'Al-Nassr. Lui qui était "exigeant" sur son futur club et souhaitait à tout prix jouer la Ligue des champions a donc revu ses exigences à la baisse.

Le club saoudien d'Al-Nassr a officialisé ce mercredi l'arrivée du Français Rudi Garcia comme entraîneur. Ce dernier était libre depuis la fin de son aventure à Lyon en 2021. "Le président du conseil d'administration du club Al-Nasr, M. Musli Al Muammar, a signé un contrat avec l'entraîneur français Rudi Garcia pour entraîner la première équipe de football, indique le communiqué du club. Nous lui souhaitons beaucoup de succès."

Une première expérience hors Europe

A 58 ans, Rudi Garcia remplacera Miguel Angel Russo, actuellement en poste mais dont le contrat se termine à la fin du mois de juin. Le technicien français devrait toucher un salaire estimé à plus de cinq millions d’euros. Cette expérience sera pour Garcia sa première hors de l’Europe, et même sa deuxième hors de France. Jusqu’à maintenant, il avait entraîné Corbeil-Essonnes, Saint-Etienne, Dijon, Le Mans, Lille, l’AS Roma, Marseille et Lyon.

En mai 2021, Garcia avait confié sur RMC son envie de découvrir "l’Angleterre ou l’Espagne, sans préférence particulière". "Les clubs qui peuvent m’intéresser ne sont pas légion. Ils font partie des championnats majeurs en Europe, et soit ils ont le potentiel pour se qualifier pour la Ligue des champions, soit ils joueront la Ligue des champions la saison prochaine", avait-il alors indiqué.

"J’attends un projet en Angleterre ou en Espagne"

En septembre 2021, tout juste nommé consultant pour Canal+, Rudi Garcia avait réitéré sur sa volonté d'entraîner en Europe et en Ligue des champions au Corriere dello Sport : "J’ai reçu beaucoup de propositions, même de la part d’une équipe qualifiée en Ligue des champions. Mais c’étaient des propositions intéressantes uniquement sur le plan économique ou sans réel projet. J’attends un projet en Angleterre ou en Espagne, après en Italie et en France bien sûr."

Il insistait alors sur cette volonté de jouer la reine des compétitions : "Tant de clubs m’ont voulu, mais ça ne m’intéressait pas d’aller dans une équipe qui ne joue pas la Ligue des champions, ou qui n’a pas les moyens pour s’y qualifier. Ce n’est pas dans mes plans. Je suis devenu exigeant. C’est comme ça."

AC