RMC Sport

Mercato: sans poste depuis Monaco, Jardim veut un "projet" avec un "club qui veut gagner"

Leonardo Jardim, sans poste depuis son départ de l'AS Monaco à la fin de l'année 2019, s'est exprimé dans L'Équipe pour faire savoir qu'il désirait retrouver un banc de touche. Le coach portugais espère séduire un club de bon niveau.

Il "n'imagine pas" être encore sans poste au 1er juin. À quelques jours de la fin des championnats européens, Leonardo Jardim se manifeste dans l'espace médiatique. L'ancien entraîneur de l'AS Monaco prend la parole dans L'Équipe pour faire savoir qu'il souhaite retrouver un club au plus vite.

"J'ai beaucoup profité de ma famille, de mes parents, j'ai géré mes affaires et maintenant je suis prêt pour revenir au foot. (...) J'ai attendu, mais maintenant le foot me manque", dit-il dans cette interview diffusée ce jeudi soir.

"Quand j'ai été remercié il y a un an et demi, enfin pas encore un an et demi, il y a un an et cinq mois, j'ai annoncé à ma famille : je n'accepterai de partir que pour un grand projet, un top club. Seulement pour ça. Cette offre n'est pas arrivée", reconnaît le Portugais, sans club depuis que l'AS Monaco l'a démis de ses fonctions une deuxième fois en décembre 2019.

"Mon point fort, c'est d'avoir toujours atteint l'objectif"

"Je continue de penser que je peux trouver un projet qui m'intéresse en Europe. Un club qui veut gagner, jouer le haut de tableau", ajoute Leonardo Jardim, qui, compte tenu d'une situation désormais "différente" sur le plan personnel, semble donc avoir quelque peu abaissé ses exigences. "Beaucoup de clubs ont investi sur de jeunes entraîneurs, d'anciens joueurs, comme la Juve, Chelsea, Arsenal, Manchester United, ça a réduit le champ des possibilités", observe-t-il par ailleurs.

Aux dirigeants qui seraient intéressés par ses services, Leonardo Jardim, 46 ans, rappelle ses qualités: "Mon point fort, c'est d'avoir toujours atteint l'objectif, même lors de mon deuxième passage à Monaco. Et d'avoir formé un paquet de joueurs qui jouent aujourd'hui au très haut niveau, et ça ce n'est pas de la chance".

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport