RMC Sport

Mercato : Zlatan à Manchester United si…

Zlatan Ibrahimovic

Zlatan Ibrahimovic - AFP

En fin de contrat en juin du côté du PSG, Zlatan Ibrahimovic est régulièrement annoncé en Premier League la saison prochaine. Son prétendant le plus sérieux se nomme Manchester United. Mais l’attaquant suédois n’accepterait de rejoindre les Red Devils qu’à une seule condition : que Louis van Gaal quitte son poste d’entraîneur.

Manchester United continue de faire une cour effrénée à Zlatan Ibrahimovic. Dans la forme de sa vie malgré ses 34 ans, l’attaquant suédois voit son contrat au Paris Saint-Germain expirer en juin prochain. Et après des expériences en Suède, aux Pays-Bas, en Italie, en Espagne et donc en France, il pourrait être tenté de rejoindre l’Angleterre.

« Oui, il y a un intérêt de la Premier League, confirmait Zlatan Ibrahimovic lors d’une conférence de presse avec la sélection suédoise fin mars. On verra où ça mène. » Sky Sports affirme ce lundi que des contacts entre le Suédois et Manchester United ont clairement été établis. Chacun y va de son argument pour convaincre l’autre. Mais selon le média britannique, le joueur du PSG n’est pas très emballé à l’idée d’évoluer sous les ordres de Louis van Gaal.

Un passage commun à l’Ajax

Les deux hommes se connaissent. Le technicien néerlandais était directeur technique de l’Ajax entre fin 2003 et fin 2004. Zlatan Ibrahimovic, qui a quitté le club en 2004, a été témoin des relations tendues entre van Gaal et Ronald Koeman, alors entraîneur. A cette première réserve s’en ajoute une seconde : celle qu’inspire le style de jeu de Manchester United depuis l’arrivée de Louis van Gaal, loin d’être offensif et flamboyant. La sévère défaite à Tottenham dimanche (3-0) en a de nouveau été la preuve.

S’il n’exclut pas de rejoindre les Red Devils, l’attaquant de 34 ans aurait émis une condition selon Sky Sports : le départ de Louis van Gaal. Ce dernier jugeait d’ailleurs le Suédois trop vieux pour le club il y a quelques jours. Dans le cas contraire, Zlatan Ibrahimovic pourrait se laisser tenter par le championnat chinois, qui aurait déjà formulé une offre salariale avantageuse. A moins d’un départ pour les Etats-Unis.

A.Bo