RMC Sport

Neymar: le Barça obtient gain de cause face à Santos

Le Tribunal arbitral du sport a débouté le Santos FC, qui réclamait plus de 61 millions d'euros au Barça pour le transfert de Neymar en 2013. La justice a considéré que le club espagnol avait agi dans les règles pour faire signer un pré-contrat au joueur.

Le Barça obtient une nouvelle victoire judiciaire dans un dossier lié à Neymar. Dans un litige qui l'opposait au Santos FC, le club catalan a obtenu gain de cause auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS). La direction de l'équipe brésilienne réclamait exactement 61.295.000 euros de dommages et intérêts (et des sanctions sportives) pour le transfert du joueur bouclé à l'été 2013.

"Pas de conduite frauduleuse"

Le FC Barcelone explique que la juridiction basée en Suisse a "rejeté intégralement la plainte de Santos auprès de la FIFA". Le club brésilien considérait que la réglementation sur les transferts n'avait pas été respectée et que le FC Barcelone était passé en force pour faire signer le meneur de jeu alors âgé de 21 ans. Cette opération avait été particulièrement complexe, notamment à cause de la présence de tierces parties.

"Le TAS considère que le contrat entre Santos et le joueur a été résilié suite à un accord mutuel et que le FC Barcelone n'a pas brisé celui-ci en versant au père du joueur et à la société N&N des indemnités supplémentaires. Le TAS indique aussi que le FC Barcelone n'a pas eu de conduite frauduleuse lorsqu'il a signé un pré-contrat avec Neymar Jr, et qu'il en va de même lorsqu'il a signé un accord de transfert avec Santos", explique le Barça dans un communiqué diffusé mardi. En adéquation avec cette décision, Santos devra régler un peu moins de 19.000 euros de frais de justice.

Le transfert de Neymar avait donné lieu à plusieurs interrogations et polémiques sur le prix réel réglé par le Barça. Les dirigeants évoquaient à l'époque une somme de 57 millions d'euros, quand la presse espagnole démontrait que la facture se situait plutôt autour des 90 millions.

JA